MAP La BAD et Inwi scellent un partenariat pour soutenir les start-up innovantes MAP Remise du prix Brahim Akhiat pour la diversité culturelle dans sa 2ème édition MAP M. El Malki se félicite du cheminement de la coopération avec le FOPREL MAP Une association marocaine lauréate du Prix Prince Mohamed Ben Fahd pour la meilleure action caritative MAP Le Maroc, pionnier dans la lutte contre la pandémie du coronavirus (Nabil Benabdallah) MAP Groupe de soutien à l’intégrité territoriale du Maroc à Genève: plein appui à la souveraineté du Royaume sur son Sahara MAP Marrakech : Immersion dans l’univers artistique d’Isabel Alonso Vega et Bence Magyarlaki MAP Covid-19: le HCR et la JICA mettent en place un projet de 275.000 dollars en faveur des réfugiés résidant au Maroc MAP L’artiste-plasticien Abderrahim El Hassani expose ses œuvres à Fès AGP Boké/société: Le siège de la préfecture, nouvelle cible des voleurs de motos

Une tempête tropicale menace l’est de l’Afrique du Sud (Service météo)


  11 Février      12        Environnement/Eaux/Forêts (2561),

   

Johannesburg, 11/02/2021 -(MAP)- Une tempête tropicale devrait frapper, durant le week-end, l’est de l’Afrique du Sud et pourrait causer de fortes précipitations et des inondations dans de nombreuses régions du pays, a averti jeudi le Service météorologique sud-africain (SAWS).

Les habitants de la province du KwaZulu-Natal (KZN), en particulier dans la région nord, peuvent s’attendre à de fortes pluies et à d’éventuelles inondations à partir de vendredi, a déclaré le directeur du SAWS, Edward Engelbrecht, notant qu' »un système dépressionnaire traversait le canal du Mozambique vers certaines régions de l’Afrique du Sud ».

Il a ajouté qu’à ce stade, « nous pouvons nous attendre à des niveaux de précipitations situés entre 50 et 100 mm sur la côte nord du KZN, expliquant que le sol dans ces zones est déjà saturé en raison des intempéries précédentes, ce qui augmente la probabilité d’inondations dans les zones basses.

Lundi, les autorités sud-africaines ont annoncé que huit personnes ont trouvé la mort et cinq autres ont été portées disparues à cause des inondations survenues dans le nord-est du pays. Plus de 1000 familles ont été également déplacées dans les provinces du nord-est à cause des inondations provoquées par le Cyclone tropical Eloïse.

Le cyclone, qui a commencé comme une tempête tropicale au large de Madagascar, a continué sa progression vers le sud-ouest, touchant terre à mi-janvier au niveau de la ville côtière de Beira au Mozambique.

Alimentée par les eaux chaudes de l’océan Indien du canal du Mozambique, Eloïse a acquis le statut de cyclone tropical avec sa force équivalente à une tempête de catégorie deux, avait déclaré l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Après avoir frappé le nord de Madagascar en janvier, Eloïse a continué sa progression en Afrique australe, faisant au passage des dégâts humains et matériels importants.

Dans la même catégorie