AGP Le Maroc dans les perspectives d’accueillir la CAN 2025 AGP Boké : Le premier ministre déclare que le CNRD tient à un changement dynamique au profit de population AGP N’Zérékoré-Culture : Lancement de la 3e édition du festival des arts de la forêt AGP Nzérékoré/Education : Lancement de la formation des enseignants de CE1 et CE2 en mathématique et français AGP Boké : Le premier ministre Dr Bernard Goumou Chez le doyen de la ville AGP Rabat : Le complexe sportif Mohammed VI, véritable centre d’expertise et de Savoir-faire AGP Kankan : Les religieux ne partagent pas l’avis du ministre Charles Wright au sujet de Ismaël Nanfo AGP Kankan : Le ministre Alphonse Charles Wright dresse le bilan de sa tournée à l’intérieur du pays AGP Guinée : Chaque ministre doit faire parvenir dans un délai d’une semaine, la liste de l’ensemble des travaux et projets en cours d’exécution et ceux budgétisés pour l’exercice 2023 (Colonel Matadi Doumbouya) ATOP Loi de finances 2023 : les opportunités offertes aux PME présentées aux opérateurs économiques de la centrale

Une trentaine d’acteurs exposent pour conquérir de nouveaux marchés dans la sous-région


  29 Avril      17        Technologie (780),

   

Brazzaville, 29 Avril (ACI) – Une trentaine d’acteurs clés du numérique exposent sur leur écosystème au 5ème Salon international des technologies de l’information et de l’innovation (Osiane) organisé du 27 au 30 avril à Brazzaville, en vue d’aller à la conquête de nouveaux marchés dans la sous-région de l’Afrique centrale.

Il s’agit, entre autres, de Numérica, DigiTransfert, Speed Pay, Skytech Congo, Noki-Noki, Vermel Store, Skyeyes, Canal Box, ‘’A Nous l’Avenir’’, Bci Net, Mtn SA, E2c, Pnud et Print Sys. Ces exposants offrent aux utilisateurs des services de qualité du point de vue rapidité, sécurité, fiabilité, performance et compétence.

«L’exposition des inventions est destinée à augmenter la visibilité des entreprises ou de leurs produits, afin de leur permettre d’aller à la conquête de nouveaux marchés dans la sous-région de l’Afrique centrale», a fait savoir la coordonnatrice d’Osiane, Mme Rose Odette Ovaga Opa.

Pour cette exposition, trois espaces appropriés sont réservés à ces acteurs, à savoir l’espace entreprises avec des stands, l’espace start-up sur e-Osiane et l’espace médias, a-t-elle précisé.

«Osiane se fixe un but, celui de créer une plateforme d’échange, de réflexion et d’exposition pour les bonnes pratiques du numérique et de l’innovation. C’est aussi une vision, celle de faire des nouvelles technologies de l’information et de l’innovation un instrument de développement de l’Afrique centrale», a-t-on rappelé.

D’après Mme Ovaga Opa, ce salon a bénéficié du soutien des institutions internationales comme Afrinic, Internet Sociéty, Facebook, Icann, Africa Fintech, le Pnud, Gimac et des entreprises du secteur des télécommunications, à l’instar du Groupe Vivendi Africa (Gva), Burop Iris, Sap, E2c, Numerica, Congo Télécom, Mtn et ‘’La Grande école du numérique’’, a-t-elle dit.

Par ailleurs, elle a affirmé que depuis sa 1ère édition, le salon Osiane bénéficie de l’appui de l’Agence de régulation des postes et des télécommunications électroniques (Arpce).

Dans la même catégorie