ANP Konni : un américain enlevé ce mardi près de Konni (préfet ) ANP Niger : Ouverture d’un atelier national de planification Humanitaire et de réponse aux besoins des réfugiés Inforpress São Vicente: Tribunal de Execução de Penas e Medidas de Segurança de Barlavento é para diminuir pendências – Janine Lélis AGP CNAMGS: Fin du ticket modérateur du Gabonais Economiquement Faible (GEF) AIP Présidentielle 2020: Aucune activité de mobilisation des candidats à Bonoua AIP Le secteur privé adresse un manifeste de dix points au gouvernement AIP Des tables-bancs pour les collèges et lycées du Hambol AIP La vice-présidente de la CEI invite les populations d’Adiaké à l’apaisement AIP Un séminaire de formation de lutte contre la drogue en milieu scolaire à Oumé AGP Gabon/Dialogue avec les confessions religieuses : le PDG soutient la volonté du chef de l’Etat

Une unité de transformation de manioc construite bientôt à Grand-Morié


  28 Septembre      16        Société (24232),

   

Agboville, 28 sept 2020(AIP)-Une unité de transformation de manioc verra très bientôt le jour dans le canton Morié pour faciliter la production de l’attiéké et d’autres produits dérivés du manioc.

Le président du Conseil régional de l’Agnéby-Tiassa, Dimba N’gou Pierre qui en a posé la première pierre dimanche 27 septembre 2020, en présence du préfet de région Siendou Coulibaly, a indiqué que la réalisation de cette usine d’attiéké répond à une promesse de campagne qu’il fallait matérialiser pour réduire la pénibilité du travail des femmes et apporter de la richesse aux populations.

Ainsi, l’usine dont le coût est estimé à environ 60 millions de francs CFA, déjà mobilisés grâce au partenariat du Conseil régional avec d’autres groupes, sortira de terre d’ici une période de six mois, et transformera plus de 75.000 tonnes de manioc par an, pour accroître les ressources financières des populations bénéficiaires.

Mais pour que l’usine puisse tourner sans arrêt, le président Dimba Pierre a invité les populations à se mettre déjà au travail pour produire suffisamment de quoi alimenter cette unité de transformation qui sera bâtie sur une superficie de près de 2000m2.

L’usine d’attiéké de Grand-Morié entraînera la création de 25 emplois directs. Elle s’inscrit dit-on, dans le cadre d’une dizaine de projets de ce type, envisagés par le conseil régional sur le territoire de l’Agnéby-Tiassa, afin de lutter contre la pauvreté et booster du coup le développement au niveau local.

(AIP)

Dans la même catégorie