AGP CAN 2019 : Naby Keita « récupère bien » d’après l’entraineur de Liverpool AGP Labé : deux présumés voleurs de bétails arrêtés par le commissariat central de police AGP Mamou : un accusé écope de 5 ans de réclusion criminelle AIP Côte d’Ivoire/ Un prix lancé pour récompenser des femmes de médias AIP Côte d’Ivoire/ Le ministre Abinan dévoile des projets sociaux pour les retraités et travailleurs AIP Côte d’Ivoire/Abidjan va abriter une journée du changement climatique et de la croissance verte ACP Le désenclavement de la province du Haut Lomami évoquée à la Présidence de la République ACP Dix-neuf étudiants stagiaires de l’IFASIC saluent l’encadrement des journalistes de l’ACP ACP Les précisions de l’armée sur certaines images circulant sur les réseaux sociaux ACP Le Président Félix Tshisekedi à l’investiture de son homologue Cyril Ramaphosa à Pretoria

UNESCO: Le Ghana lance son plan d’action pour la mise en œuvre du Programme sur l’Homme et la biosphère


  14 Novembre      14        Economie (23669),

   

Accra, 14/11/2018 (MAP) – Le Ghana vient de lancer son plan d’action pour la mise en œuvre du Programme sur l’Homme et la biosphère (MAB) de l’UNESCO visant à établir une base scientifique afin d’améliorer les relations entre les individus et leur environnement, rapporte la presse locale.

Ce plan d’action contribuera également à la conservation de la biodiversité et à la restauration et l’amélioration des services écosystémiques, tout en soutenant l’atténuation et l’adaptation aux impacts du changement climatique, ajoute la même source.

Etalé sur sept ans, ce plan d’action, élaboré dans le cadre de la stratégie du MAB et de son plan d’action de Lima 2016-2025, a pour objectif de favoriser l’utilisation durable des ressources naturelles et développer une économie durable qui respecte la biosphère.

Selon le ministre de l’Environnement, des Sciences, de la Technologie et de l’Innovation (MESTI), Kwabena Frimpong Boateng, le Ghana est déterminé à trouver des solutions durables aux problèmes environnementaux auxquels fait face le pays, tels que l’exploitation minière illégale et la pollution plastique.

« Le développement économique ne peut être durable sans la conservation de l’environnement », a relevé le ministre, appelant les Ghanéens à oeuvrer de concert pour atteindre les objectifs de développement durable.

Le MAB est un programme scientifique intergouvernemental visant à établir une base scientifique pour améliorer les relations homme-nature au niveau mondial.

Lancé au début des années 70, le MAB propose un agenda de recherche interdisciplinaire, encourage le renforcement des capacités et a pour principaux objectifs de réduire la perte de biodiversité et d’en traiter les aspects écologiques, sociaux et économiques.

Dans la même catégorie