AIB Vacances mouvementées pour Charles Kaboré et ses compatriotes burkinabè à l’étranger AIB Burkina : Après 40 ans d’existence, l’Ecole nationale d’élevage veut davantage diversifier ses filières AIB Burkina : Onze personnes  »décèdent » pendant leur garde à vue (Procureur) GNA Gospel music sensation Yaw Spoky out with single GNA NRCCD to open Model Inclusive School in September GNA e.TV Ghana /Japan Motors open registration for 2019 Corporate Run APS MANSOUR FAYE DÉBALLE UN « PAQUET D’ENGAGEMENTS » SUR DES OUVRAGES À RÉALISER À THIÈS GNA E. African security experts, policymakers urge concerted efforts in conflict resolution GNA U.S. to raise bar for « made in America » products GNA Sudan, South Sudan to address oil flow constraints

UNESCO: Le Ghana lance son plan d’action pour la mise en œuvre du Programme sur l’Homme et la biosphère


  14 Novembre      17        Economie (24322),

   

Accra, 14/11/2018 (MAP) – Le Ghana vient de lancer son plan d’action pour la mise en œuvre du Programme sur l’Homme et la biosphère (MAB) de l’UNESCO visant à établir une base scientifique afin d’améliorer les relations entre les individus et leur environnement, rapporte la presse locale.

Ce plan d’action contribuera également à la conservation de la biodiversité et à la restauration et l’amélioration des services écosystémiques, tout en soutenant l’atténuation et l’adaptation aux impacts du changement climatique, ajoute la même source.

Etalé sur sept ans, ce plan d’action, élaboré dans le cadre de la stratégie du MAB et de son plan d’action de Lima 2016-2025, a pour objectif de favoriser l’utilisation durable des ressources naturelles et développer une économie durable qui respecte la biosphère.

Selon le ministre de l’Environnement, des Sciences, de la Technologie et de l’Innovation (MESTI), Kwabena Frimpong Boateng, le Ghana est déterminé à trouver des solutions durables aux problèmes environnementaux auxquels fait face le pays, tels que l’exploitation minière illégale et la pollution plastique.

« Le développement économique ne peut être durable sans la conservation de l’environnement », a relevé le ministre, appelant les Ghanéens à oeuvrer de concert pour atteindre les objectifs de développement durable.

Le MAB est un programme scientifique intergouvernemental visant à établir une base scientifique pour améliorer les relations homme-nature au niveau mondial.

Lancé au début des années 70, le MAB propose un agenda de recherche interdisciplinaire, encourage le renforcement des capacités et a pour principaux objectifs de réduire la perte de biodiversité et d’en traiter les aspects écologiques, sociaux et économiques.

Dans la même catégorie