GNA Inter Allies coach optimistic about survival in GPL GNA NSA sends goodwill messages to Black Satellites GNA MoYS believes Ghana can clinch 2021 CAF U-20 AFCON trophy GNA Dacosta’s strike denies Inter Allies win GNA Majority Leader warns: No breach of protocol on SONA Day GNA UER loses two health workers to COVID-19 GNA Let’s take good care of ourselves-GRNMA GNA Cereal output, import must rise in Low-Income Food Deficit Countries AIB Burkina : Eddie Komboïgo déclare être fidèle à ses propositions de paix et de relance économique AIB Le CILSS mobilise 20 milliards FCFA pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (secrétaire exécutif)

VACCINATION DU BÉTAIL : UNE RUPTURE DES STOCKS DE VACCINS À THIÈS


  16 Février      7        Société (29509),

   

Thiès, 16 fév (APS) – La région de Thiès (ouest), encore loin de ses objectifs pour la campagne de vaccination du bétail, est confrontée à une rupture des stocks de vaccins, a-t-on appris mardi du docteur Astou Fall, cheffe du service régional de l’élevage.
« On n’a pas encore suffisamment de vaccins pour continuer la vaccination du cheptel », a-t-elle dit à l’APS, soulignant que la région est encore « loin des objectifs » fixés.
Même si la campagne de vaccination se poursuit, il n’y a plus de stock de vaccins au service régional de l’élevage, a-t-elle précisé. Toutes les doses ont été remises aux vaccinateurs, selon Mme Fall.
Elle dit espérer recevoir des vaccins « dans les jours à venir », même si des « promesses » n’ont pas été faites dans ce sens par le ministère de l’Elevage et des Productions animales.
Dans la région de Thiès, 43.571 têtes de bétail ont été vaccinées, « toutes espèces confondues », a indiqué la cheffe du service régional de l’élevage.
Selon Mme Fall, la dermatose nodulaire contagieuse bovine (DNCB), la péripneumonie contagieuse bovine (PPCB), la peste des petits ruminants (PPR), la peste équine et la maladie de Newcastle sont les pathologies contre lesquelles le cheptel est vacciné chaque année dans la région de Thiès.
Soixante-dix pour cent des bovins doivent être vaccinés contre la PPCB et la DNCB, a-t-elle indiqué, ajoutant que 25 % des sujets doivent l’être contre la maladie de Newcastle et 18 % contre la peste équine.
Selon Mme Fall, 222.034 animaux sont concernés par la vaccination contre la PPCB et la DNCB, 291.995 pour la PPR et 47.722 chevaux à protéger de la peste équine.

Dans la même catégorie