AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 125 étudiants de l’Ecole africaine et malgache de l’architecture et de l’urbanisme reçoivent leurs diplômes AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La 6e édition des Journées de l’orientation du bachelier ouverte sous le sceau du numérique et des innovations pédagogiques AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Niger s’inspire de l’expérience ivoirienne en matière de télévision numérique terrestre AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le RAIDH renforce les capacités des jeunes sur l’utilité des institutions dans le renforcement de la démocratie ANP Le Gouverneur de Maradi prévient les cadres régionaux sur la consommation du carburant fraudé AIP La dynamique coopérative recommandée pour une meilleure rentabilité des activités avicoles AIP La paroisse saint Jean d’Aboisso inaugure sa grotte mariale AIP Les populations satisfaites des projets réalisés par l’État à Kanawolo AIP Le ministre Bruno Nabagné forge les valeurs du travail chez les enfants de la diaspora AIP Les mathématiques, un atout pour le développement de l’Afrique (Feature)

VERNISSAGE D’UNE EXPOSITION D’ARTISTES ESPAGNOLS D’ORIGINE AFRICAINE, CET APRÈS-MIDI


  20 Mai      24        Arts & Cultures (2202), Arts plastiques (52),

   

Dakar, 20 mai (APS) – L’Institut Cervantes de Dakar va accueillir, à 17 heures, le vernissage d’une exposition de sept artistes espagnols d’origine africaine, annonce un communiqué parvenu à l’APS.

L’ambassade d’Espagne au Sénégal prend part à l’organisation de cet événement.

L’exposition « Fragments à Bozal, nouvelle photographie afro-espagnole » marque « la première participation collective d’artistes afro-espagnols à la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar (Dak’Art), qui s’est ouverte jeudi et prendra fin le 21 juin.

« En dialogue avec leurs œuvres visuelles, l’exposition intègre des fragments de textes produits par les artistes eux-mêmes et par d’autres créateurs de la diaspora africaine en Espagne, en accord avec l’espace d’une institution, le Cervantes, qui s’est engagée depuis ses débuts dans la promotion de la langue espagnole », explique l’Institut Cervantes de Dakar, le centre culturel espagnol de la capitale sénégalaise.

Selon son communiqué, l’exposition intègre la dimension genre, puisque les artistes en question sont quatre femmes et trois hommes : Agnes Essonti, Sol Bela Mele, Rubén Bermúdez, Megane Mercury, Sergio Aparicio Okobé, Heidi Ramírez et Dilayla Romeo.

Ángela Rodríguez Perea est le commissaire de l’exposition, qui inclut des textes de la commissaire indépendante Yadira de Armas Rodríguez et de la journaliste Lucía Mbomío.

L’Institut Cervantes de Dakar accueillera deux autres expositions pendant le Dak’Art, « Boa Mistura » et « Transversia ».

Dans la même catégorie