GNA UDS to be renamed C. K. Tedam University in Navrongo – President GNA MTN educates students on substance abuse GNA Bloomberg Media Initiative Africa expands Financial Journalism training program ANP Niger : L’opposition dépose une motion de censure contre le gouvernement Inforpress Praia: PAICV convida MpD a ir para terreno constatar a “desesperança das pessoas” Inforpress Cerca de 150 cabo-verdianos deslocam-se à China este ano para participar de seminários nos diversos domínios NAN Insecurity: Osinbajo urges Nigerians to be wary of media reports Inforpress Santo Antão: Grandes eventos nacionais se associam à fabrica de azulejos para “libertar” Cabo Verde dos plásticos Inforpess Porto Novo: Festas de São João decorrem na normalidade com atenções voltadas para a peregrinação Inforpress Praia: PJ detém subgerente do BCA por suspeita de desvio de 35 mil contos

Vers la construction de 8 centrales hydroélectriques au Nord-Kivu


  25 Avril      38        Développement durable (3820), Economie (24005),

   

Kinshasa, 25 Avril 2018 (ACP).- L’entreprise hydroélectrique Virunga SARL, basée dans la province du Nord-Kivu, compte construire dans les prochains jours, aux alentours du parc des Virunga, huit centrales hydroélectriques ayant une capacité de production de 105 Mégawatts, a annoncé mardi à l’ACP son directeur général, Ephrem Balole.
Il a indiqué que trois centrales dont celle de Matebe (13,6 Mw) dans le territoire de Rutshuru, sont opérationnelles avec une production de 30 Mégawatts distribués au parc des Virunga et ses environs. Il a profité de cette occasion pour préciser que Virunga SARL a décaissée plus de 2,72 millions de dollars américains au titre des taxes et impôts auprès de différents services fiscaux de l’Etat au niveau national et provincial, ajoutant que cette situation alourdit la structure des prix et empêche un bon fonctionnement de l’entreprise.
A cela s’ajoute selon M. Balole, les difficultés liées à la perception de ces taxes auprès des nouvelles entreprises qui s’installent dans la région. Ephrem Balole a par ailleurs déploré l’absence de la nomenclature des taxes, ce qui pour lui, ne facilite pas la tâche aux entreprises nouvellement créées. Il a plaidé pour une intervention des autorités nationales et provinciales afin de réguler le secteur de paiement d’impôts et taxe.
M. Balole en a profité pour solliciter auprès des aux autorités du pays de fournir aux investisseurs un document qui précise les taxes à payer particulièrement dans le secteur de l’électricité et aussi pour les entreprises qui se créent aux alentours de Virunga de façon que l’on sache ce qui est également exigé par l’Etat et ce qui constitue une tracasserie financière inutile.
A signaler que sur les trois centrales qui produisent environ 30 Mégawatts, deux sont déjà en cours de finition. Virunga SARL fournit pour le moment de l’énergie électrique au parc des Virunga, à Mutwanga et dans les territoires de Beni et de Nyirangongo, tandis qu’un réseau de distribution du courant électrique est en construction dans le territoire de Lubero.
Les trois centrales électriques déjà opérationnelles financées notamment par l’Union européenne, ont coûté plus de 60 millions de dollars USD, signale-t-on. ACP/YWM/Mat/JGD

Dans la même catégorie