APS Djoudj: 80 espèces d’oiseaux dénombrées pour une population de 644 500 individus MAP Côte d’Ivoire: Magic System en tournée pour des élections apaisées APS Le building administratif rénové sera livré le 30 janvier (Macky Sall) APS Macky Sall veut une exécution rapide du plan de transformation de l’ENA APS Tambacounda : Plus de 7 milliards FCFA pour la modernisation du réseau d’assainissement APS Décès du journaliste et dignitaire religieux Ahmed Bachir Kounta ANP Une unité spéciale de la gendarmerie anti-terroriste opérationnelle MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique)

Vers la construction de 8 centrales hydroélectriques au Nord-Kivu


  25 Avril      33        Développement durable (3775), Economie (21983),

   

Kinshasa, 25 Avril 2018 (ACP).- L’entreprise hydroélectrique Virunga SARL, basée dans la province du Nord-Kivu, compte construire dans les prochains jours, aux alentours du parc des Virunga, huit centrales hydroélectriques ayant une capacité de production de 105 Mégawatts, a annoncé mardi à l’ACP son directeur général, Ephrem Balole.
Il a indiqué que trois centrales dont celle de Matebe (13,6 Mw) dans le territoire de Rutshuru, sont opérationnelles avec une production de 30 Mégawatts distribués au parc des Virunga et ses environs. Il a profité de cette occasion pour préciser que Virunga SARL a décaissée plus de 2,72 millions de dollars américains au titre des taxes et impôts auprès de différents services fiscaux de l’Etat au niveau national et provincial, ajoutant que cette situation alourdit la structure des prix et empêche un bon fonctionnement de l’entreprise.
A cela s’ajoute selon M. Balole, les difficultés liées à la perception de ces taxes auprès des nouvelles entreprises qui s’installent dans la région. Ephrem Balole a par ailleurs déploré l’absence de la nomenclature des taxes, ce qui pour lui, ne facilite pas la tâche aux entreprises nouvellement créées. Il a plaidé pour une intervention des autorités nationales et provinciales afin de réguler le secteur de paiement d’impôts et taxe.
M. Balole en a profité pour solliciter auprès des aux autorités du pays de fournir aux investisseurs un document qui précise les taxes à payer particulièrement dans le secteur de l’électricité et aussi pour les entreprises qui se créent aux alentours de Virunga de façon que l’on sache ce qui est également exigé par l’Etat et ce qui constitue une tracasserie financière inutile.
A signaler que sur les trois centrales qui produisent environ 30 Mégawatts, deux sont déjà en cours de finition. Virunga SARL fournit pour le moment de l’énergie électrique au parc des Virunga, à Mutwanga et dans les territoires de Beni et de Nyirangongo, tandis qu’un réseau de distribution du courant électrique est en construction dans le territoire de Lubero.
Les trois centrales électriques déjà opérationnelles financées notamment par l’Union européenne, ont coûté plus de 60 millions de dollars USD, signale-t-on. ACP/YWM/Mat/JGD

Dans la même catégorie