GNA Major Mahama: My brother was not among the alleged ‘killers’-witness GNA Government Committed to Building Educational Infrastructure- MCE GNA IYes Foundation donates to Lil Win’s GMIS ACP Visite de travail à Kinshasa du secrétaire général de FICR ACP Le gouvernement appelé à créer un écosystème entrepreneurial incitatif pour les jeunes entrepreneurs ACP Eugène Diomi Ndongala libéré sous conditions GNA Vodafone Ghana launches 4G to provide faster data services GNA Ghana’s macroeconomic outlook better than five years ago – IMF GNA Environmental disaster crawling into UWR « As you sow, so shall you reap » AIP Salon du livre de Paris 2019 : La Côte d’Ivoire explique l’absence du stand Pavillon des lettres d’Afrique

Vers la construction de 8 centrales hydroélectriques au Nord-Kivu


  25 Avril      36        Développement durable (3794), Economie (22838),

   

Kinshasa, 25 Avril 2018 (ACP).- L’entreprise hydroélectrique Virunga SARL, basée dans la province du Nord-Kivu, compte construire dans les prochains jours, aux alentours du parc des Virunga, huit centrales hydroélectriques ayant une capacité de production de 105 Mégawatts, a annoncé mardi à l’ACP son directeur général, Ephrem Balole.
Il a indiqué que trois centrales dont celle de Matebe (13,6 Mw) dans le territoire de Rutshuru, sont opérationnelles avec une production de 30 Mégawatts distribués au parc des Virunga et ses environs. Il a profité de cette occasion pour préciser que Virunga SARL a décaissée plus de 2,72 millions de dollars américains au titre des taxes et impôts auprès de différents services fiscaux de l’Etat au niveau national et provincial, ajoutant que cette situation alourdit la structure des prix et empêche un bon fonctionnement de l’entreprise.
A cela s’ajoute selon M. Balole, les difficultés liées à la perception de ces taxes auprès des nouvelles entreprises qui s’installent dans la région. Ephrem Balole a par ailleurs déploré l’absence de la nomenclature des taxes, ce qui pour lui, ne facilite pas la tâche aux entreprises nouvellement créées. Il a plaidé pour une intervention des autorités nationales et provinciales afin de réguler le secteur de paiement d’impôts et taxe.
M. Balole en a profité pour solliciter auprès des aux autorités du pays de fournir aux investisseurs un document qui précise les taxes à payer particulièrement dans le secteur de l’électricité et aussi pour les entreprises qui se créent aux alentours de Virunga de façon que l’on sache ce qui est également exigé par l’Etat et ce qui constitue une tracasserie financière inutile.
A signaler que sur les trois centrales qui produisent environ 30 Mégawatts, deux sont déjà en cours de finition. Virunga SARL fournit pour le moment de l’énergie électrique au parc des Virunga, à Mutwanga et dans les territoires de Beni et de Nyirangongo, tandis qu’un réseau de distribution du courant électrique est en construction dans le territoire de Lubero.
Les trois centrales électriques déjà opérationnelles financées notamment par l’Union européenne, ont coûté plus de 60 millions de dollars USD, signale-t-on. ACP/YWM/Mat/JGD

Dans la même catégorie