MAP Tour du Sahel de cyclisme (4è étape) : le Maroc confirme sa suprématie MAP Elections au Nigeria: L’INEC teste l’identification biométrique MAP Présidentielle au Liberia: George Weah investi par son parti pour un second mandat APS le Sénégal remporte le CHAN MAP Nigeria: Trois morts dans l’effondrement d’un immeuble à Abuja APS Kédougou : Le village de Bandafassi à l’heure du Festival des minorités ethniques APS Modernisation de l’agriculture: Macky Sall lance un programme de 85 milliards de FCFA APS Cancers: La subvention de la chimiothérapie a augmenté de 500 millions francs CFA en 2023 (officiel) APS Plus de 4000 tonnes de graines d’arachide collectées par la SONACOS dans la zone de Kaolack (DG) MAP Un médecin de l’OMS libéré dans le nord du Mali

Vers la création d’un « Centre de recherche avancée sur les batteries électriques» selon la vision du Président Félix Tshisekedi


  20 Avril      129        Energie (40), Industrie (188), Technologie (780),

   

Kinshasa, 20 avril 2022(ACP).- Le gouvernement de la République compte lancer, dans les jours qui suivent, un « Centre de recherche avancée sur les batteries électriques » dans le pays, selon la vision du Président Félix Tshisekedi.

Le Chef de l’Etat a été informé de l’exécution de cette vision lors du Conseil des ministres de vendredi dernier, rapporté par le ministre et porte-parole Patrick Muyaya , au cours duquel le ministre de l’Industrie a présenté l’état d’avancement de la mise en place des usines de production des précurseurs des batteries électriques en RDC.

Ce dernier a, dans son rapport, mis le Conseil au courant des discussions engagées avec « Steinbeis Global Institute » (SGIT), pour doter le pays d’un Centre d’Excellence Spécialisée dans la formation et la recherche en chimie et technologie des batteries, ajoutant que « ce centre devra soutenir l’émergence d’une chaine de valeur compétitive pour les batteries, les voitures électriques et les énergies renouvelables en Afrique ».

Ce projet contribuera, a-t-il souligné, à créer des emplois stables, à construire des économies locales ainsi qu’à améliorer le bien-être de la population.

« L’Université de Lubumbashi (UNILU) a été choisie aux fins de coopérer avec les partenaires Allemand et Japonais, avec le soutien de la Commission Économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), pour mettre en place ce Centre de recherche avancée sur les batteries en République Démocratique du Congo. Ils seront appuyés par l’École technique de Mutoshi », a fait savoir le ministre.

Trois ministres à Lubumbashi pour lancer le Centre

Dans ce cadre, les ministres de l’Industrie, Julien Paluku, de la Recherche scientifique et Innovation technologique, José Mpanda, et des Mines, Antoinette Nsamba, ont quitté Kinshasa, mercredi, à destination de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, pour lancer ledit Centre d’excellence spécialisé dans la formation et la recherche en chimie et technologie des batteries, a appris l’ACP de source officielle.

Ces membres du gouvernement saisiront également cette occasion, précise la source, pour formaliser les discussions avec les partenaires techniques et financiers, en vue de l’établissement d’un fonds spécialisé « Véhicule financier », pour le financement du projet de ces batteries électriques en RDC.

Le Conseil des ministres de la semaine dernière avait fixé, au 21 avril 2022 , le lancement à Lubumbashi, des activités de ce Centre d’excellence qui sera suivi des échanges avec Afrexim Bank et d’autres partenaires, le 22 avril 2022, au Pullman de cette ville, sur le fonds spécialisé précité.

Dans la même catégorie