APS L’OIM LÈVE UN COIN DU VOILE SUR LE NIVEAU D’ENDETTEMENT DES MIGRANTS APS TOUBA : SERIGNE MBAYE THIAM PROMET UNE AUGMENTATION DE LA PRODUCTION D’EAU AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les journalistes invités à promouvoir le développement durable AIP Côte d’Ivoire-AIP/Un fournisseur de gaz primé pour la bonne sécurisation de ses bouteilles AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des leaders communautaires de Bouaké sensibilisés sur la rage AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Sos des opérateurs économiques impactés par les affrontements communautaires à Bonoua AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La SICOGI promet la livraison de logements sociaux tous les mois à partir de décembre AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le 7ème congrès du SYNAPPCI à partir du 8 octobre AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid-19 : un téléthon bientôt organisé pour prévenir un éventuel rebondissement des cas de contamination GNA Sefwi-Debeiso Chief commends MONDELEX International Cocoa Life for factory

Vers la création d’un comité de veille et de suivi de la cohésion sociale à Yopougon


  29 Juillet      9        Société (23235),

   

Songon, 29 juil 2020 (AIP)- Le directeur des Affaires juridiques et des Requêtes du Médiateur de la République, Tanguy Koné, a annoncé mardi 28 juillet 2020, la mise en place d’un comité de veille et de suivi de la cohésion sociale à Yopougon.

« Le Médiateur de la République, Adama Toungara a voulu avoir des relais dans les départements et communes d’Abidjan. C’est pourquoi nous envisageons mettre en place dans la commune de Yopougon, un comité de veille et de suivi de la cohésion sociale », a indiqué M. Koné, précisant qu’au delà des mots, il faut mettre en place des stratégies, des structures pour renforcer la paix

« Ce comité aura deux missions. Premièrement, il sera chargé de sensibiliser les populations à la paix et à la cohésion sociale, et sa seconde mission est de pouvoir aider le Médiateur de la République sur le terrain lorsqu’ il y a un conflit et quand nous viendrions sur le terrain. Car il serait bon d’avoir des personnes ressources sur le terrain qui peuvent apporter des informations au Médiateur de la République pour qu’il soit plus efficace dans le règlement de conflit », a-t-il ajouté.

Pour sa part, au nom du premier magistrat de la commune de Yopougon, l’adjoint au maire Moyabi Touré, a salué cette initiative du Médiateur de la République tout en s’engageant à contribuer à la mise en place du comité de veille et de suivi de la cohésion sociale.

Au cours de cette rencontre d’information et de sensibilisation sur la cohésion sociale, la délégation du Médiateur de la République conduite par son directeur des Affaires juridiques et des requêtes, Tanguy Koné a recueilli les propositions des autorités administratives, coutumières, religieuses, élus locaux, les présidents d’associations des femmes, de jeunes, la société civile, avant de les appelés à être des artisans de paix et des ambassadeurs du Médiateur de la République.

Créée par la Constitution de 2000 et reconduite par celle du 08 novembre 2016, l’Institution dénommée « Le Médiateur de la République » est le prolongement de l’Organe présidentiel de Médiation institué en 1995 par décret.

Le Médiateur de la République, Adama Toungara, est l’intercesseur gracieux entre l’Administration et les administrés. Il est nommé par le Président de la République, pour un mandat de six ans non renouvelable, après l’avis du président de l’Assemblée nationale et du président du Sénat.

Dans la même catégorie