MAP Côte d’Ivoire/coronavirus : 349 cas, 41 guérisons et 3 décès ACI LE CONGO PAYS COMPTE DESORMAIS 60 CAS ET TROIS NOUVEAUX GUÉRIS DE COVID-19 ACI FORMATION DU PERSONNEL DU CHUB SUR LA PCI EN MILIEU HOSPITALIER AIP Inter/ Les Marocains sans masque risquent des peines de prison AIP Les populations de Warma formées sur la gestion des rumeurs et des conflits AIP COVID 19: La LONACI désinfecte ses sites AIP COVID-19: Les auteurs d’augmentation illégale du tarif de transport subiront la rigueur de la loi (préfet) AIP Covid-19 : Reprise d’activités du Premier ministre après une dizaine de jours de confinement AIP Le comité départemental de sécurité de Soubré invité à plus d’actions de prévention du Covid 19 AIP Covid 19: vingt-six nouveaux cas confirmés

VERS LA MISE EN PLACE D’UN SYSTEME DE COMPTES NATIONAUX TRIMESTRIELS


  6 Février      15        Economie (8169), Finance (426),

   

Brazzaville, 06 FEV (ACI) – Le ministre du plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Mme. Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, a ouvert le 4 février dernier à Brazzaville, les travaux du séminaire régional de comptabilité nationale sur le thème «Comptes nationaux trimestriels cohérents avec les comptes nationaux annuels», en vue de migrer vers le système de comptabilité nationale de 2008 et la mise en place d’un système de comptes nationaux trimestriels.

Le traitement des comptes nationaux exige des standards uniformes qui permettent des comparaisons dans le temps et dans l’espace. Dans le temps afin de déterminer si l’économie du pays enregistre des progrès et à quel rythme ceux-ci se réalisent ; dans l’espace, afin de permettre notamment la comparaison entre les politiques macro-économiques des différents pays, leur coordination ou harmonisation à travers la conception des cibles économiques communes, a souligné Mme Ebouka- Babackas.

«Le Congo, tout comme les autres pays membres de l’Assistance Technique pour l’Afrique Centrale (AFRITAC), élabore actuellement ses comptes nationaux selon le système de comptabilité nationale de 1993, à un rythme soutenu qui puisse nous permettre d’être à jour de nos comptes nationaux annuels. Au cours de cette année, le Congo entend enclencher un processus progressif pour produire des comptes nationaux trimestriels et, à terme, basculer au système de comptabilité nationale, a-t-elle poursuivi.

De son côté, le représentant du coordonnateur d’AFRITAC, M. Sebastien Mandzi, a indiqué que ces assises visent l’atteinte d’un certain nombre de résultats, notamment sur la recherche des solutions pratiques pour les pays ayant déjà introduit les Comptes Nationaux Trimestriel (CNT), une bonne analyse des données sources pour les pays en cours d’introduction des CNT, et une bonne compréhension des données sources et des méthodes des estimations nécessaires pour l’introduction des CNT aux cadres des pays en phase préliminaire.

Ce séminaire vise aussi le renforcement des capacités des cadres dans les méthodes et pratiques des estimations des CNT, tout en mettant un accent particulier sur la cohérence des CNT et les comptes nationaux annuels dans les états membres, a-t-il ajouté. (ACI)

Dans la même catégorie