NAN Commission, NGO train youths on peace building NAN Nigerian develops app connecting Africa, Japan NAN Securing Information System, a must for service delivery, says NITDA ACI CONGO : LE ROTARY CLUB INVITE LES JEUNES DE LA RDC ET DU CONGO A DEVENIR DES LEADERS ACI CONGO : SIGNATURE DE TROIS CONVENTIONS DE FINANCEMENT POUR 21 GROUPES DE PRODUCTEURS NAN Nigeria loses 300,000 tonnes of sugar to smugglers annually — Dangote NAN FRSC warns personnel against delay in response to distress calls ANP Modernisation Etat : adoption d’une loi modernisant le système de l’état civil au Niger ANP Niger : un atelier bilan du 4ème recensement général de la population et de l’habitat en prélude au 5ème RGPH en 2021 NAN BNHA approves Ortom’s request to appoint 26 Special Advisers

Vers la mise en place d’une stratégie nationale sur la cybersécurité (ministre)


  11 Janvier      43        Science (553), Securité (5138), Téchnologie (947),

   

Dakar, 10 jan 2017 (APS) – Le gouvernement du Sénégal a pris la résolution de mettre en œuvre une stratégie nationale sur la cybersécurité a indiqué, mardi à Dakar, le ministre des Postes et Télécommunications, Yaya Abdoul Kane.

 »Le gouvernement a pris d’autres mesures pour la mise en œuvre d’une stratégie nationale sur la cybersécurité », a-t-il di à des journalistes lors de la session ordinaire unique 2016-2017 de l’Assemblée nationale.

Les députés qui ont à cet effet approuvé le projet de loi portant modification du code des télécommunications ont demandé au ministre de veiller sur le problème de la sécurité de données, aux impôts liés à l’exploitation des terrains par des opérateurs dans les collectivités locales et autres.

« Aujourd’hui, le risque zéro n’existe pas. La cyber attaque reste permanente » a dit M. Kane qui a appelé les populations à savoir que « l’utilisation du téléphone et de l’internet n’est pas sans risque ».

 »L’Etat a fait de la problématique de sécurité comme une priorité et nous pensons que la mise en œuvre d’une stratégie sur la cybersécurité nous permettra de régler de façon efficiente notre système de sécurité », a-t-il fait valoir.

Par rapport à la question sur le non reversement de ressources financières aux collectivités locales par les opérateurs de téléphonie, le ministre a estimé qu’il s’agit, pour ces institutions décentralisées, de relever le défi de la collecte des impôts et taxes.

 »Le gouvernement a mis en place une commission chargée de trouver des solutions durables et définitives permettant aux collectivités locales de percevoir des taxes que leur doivent ces opérateurs » a soutenu Yaya Abdoul Kane, informant que son département va créer une plateforme numérique et d’incubation en faveur collectivités locales.

S’agissant des opérateurs d’accès à internet, le ministre a annoncé le lancement imminent d’une procédure d’appel d’offres pour l’entrée dans le marché des opérateurs mobiles virtuels.

Les réformes entreprises permettront aux opérateurs déployer la fibre optique et cela va renforcer la concurrence dans le secteur des TIC, a dit Yaya Abdoul Kane.

AMN/PON/MS

Dans la même catégorie