MAP COM2019: Focus sur les politiques budgétaires, le commerce intra-africain et le secteur privé à l’ère du numérique MAP L’Afrique abrite le plus grand nombre de déplacés internes (Vice-secrétaire générale de l’ONU) ANGOP PR considera Cuito Cuanavale património da África Austral APS CONTRE MADAGASCAR, ALIOU CISSÉ PROMET DE METTRE  »LA MEILLEURE ÉQUIPE POSSIBLE » APS LA RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES REQUIERT L’IMPLICATION DE TOUS LES ACTEURS (VICE-MINISTRE POLONAIS) APS MACKY SALL INVITÉ À ŒUVRER POUR  »UNE SOCIÉTÉ SANS ENFANT MENDIANT, NI DÉFICIENTS MENTAUX EN ERRANCE (…) ». MAP Mali: au moins une cinquantaine de civils tués dans l’attaque d’un village peul ACP RDC: Le secrétaire de l’OIF s’entretien avec les femmes entrepreneures ACP La TICAD souligne l’importance des infrastructures de base dans le développement de la RDC ACP RDC: Démarrage des opérations de contrôle de l’application du SMIG dans le secteur du commerce

Vers la signature d’un accord de coopération dans le domaine de la science


  6 Décembre      25        Coopération (4995), Science (536),

   

Brazzaville, 06 dec (ACI) – Un accord de coopération dans le domaine de la science et de la technologie sera signé sous peu entre le gouvernement congolais et le Conseil de la recherche scientifique et technologique de la Turquie, rapporte un communiqué de presse du ministère congolais en charge de la recherche scientifique, parvenu à l’ACI, le 5 décembre 2017.

La signature de cet accord fait suite à l’audience que le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, a accordée, le 26 septembre dernier à l’ambassadeur de la République de Turquie au Congo, M. Can Incesu.

De ce fait, la partie turque a sollicité de ce ministère, la composition d’une délégation pour une éventuelle visite dans ce pays, en vue d’initier la coopération et contribuer au développement des relations bilatérales dans les domaines de la science et de la technologie.

Cette coopération pourra également concerner la recherche, l’innovation et l’encouragement de l’échange d’expériences, les domaines de la coopération scientifique et technologique, bilatérale ainsi que l’évaluation des propositions afin de la développer davantage.

Reconnaissant l’importance de la science et de la technologie dans le développement de leurs économies nationales, les deux pays soutiendront cette coopération entre les entités de recherche, les universités, les instituts de recherche et les entreprises industrielles.

La coopération se fera sous formes de projets communs de recherche et de développement, y compris l’échange des résultats de recherche, de scientifiques, de spécialistes et de chercheurs pour mener des travaux de recherche académique, d’échange d’informations sur les activités de recherche académique en cours, d’adoption de nouvelles méthodes scientifiques, de dispensation de cours, d’établissement de nouveaux contacts scientifiques académiques.

Il s’agira également de l’organisation et de la participation à des réunions scientifiques académiques conjointes, à des conférences, des symposiums, des cours, des ateliers et des expositions.

Il est prévu un usage conjoint des installations de recherche et de développement du matériel scientifique, de transfert de technologie et de gestions des techniques. Les deux parties travailleront en collaboration dans le cadre de la participation aux programmes cadres de l’Union Européenne pour la recherche et l’innovation.

Dans la même catégorie