AGP MCCI pede partidos políticos aliados para colocarem interesse do país em primeiro lugar AGP Lola: les élèves se tordent sous le poids de l’exploitation champêtre AGP Koundara : remise officielle d’un forage d’adduction d’eau potable dans l’enceinte de la direction préfectorale des Douanes ANP JI F 2019 sous le thème ‘’En français…. S’il vous plait’’ INFORPRESS Santo Antão: Dois artistas plásticos santantonenses numa exposição conjunta em Espanha INFORPRESS São Vicente: Jovem emigrante doa equipamentos desportivos e informáticos avaliados em 60 mil dólares MAP Afrique du Sud: L’ANC améliore sa popularité à l’approche des élections générales (sondage) MAP Semaine africaine du climat: appel à un dialogue entre les gouvernements et les collectivités locales pour lutter contre le changement climatique MAP Casablanca: Rencontre internationale sur le rôle des Sukuk dans le développement de l’Afrique NAN UNN sets record of electricity generation with organic waste

Vers la signature d’un accord de siège entre le Bénin et le ROAJELF


Abidjan, 26 nov (AIP) – Un accord de siège sera très prochainement signé entre le Bénin et le Réseau ouest africain des jeunes femmes leaders (ROAJELF), grâce à l’appui de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

L’annonce en a été faite, jeudi à Cotonou, au Bénin, par la ministre béninoise des Affaires sociales et de la Microfinance, Mme Bintou Chabi Adam Taro, au cours du forum régional sur les enjeux et défis de l’implication des jeunes femmes dans la dynamisation du mouvement associatif féminin en Afrique de l’Ouest.

Cette rencontre a connu la participation des jeunes femmes déléguées du ROAJELF des 15 Etats membres de la CEDEAO, et leur a permis d’échanger sur diverses problématiques, rapporte un communiqué de presse de l’organisation régionale transmis samedi à l’AIP.

Outre la validation du plan d’activités et des documents de fonctionnement du Réseau, les participants ont discuté de l’implication de la jeunesse dans l’accélération de la capture du dividende démographique dans les pays africains. Ils ont aussi planché sur la promotion du genre et du soutien aux initiatives de protection et de promotion des femmes, en vue de leur contribution efficace au développement humain durable.

Les débats ont également porté sur le rôle du ROAJELF dans l’espace communautaire, dans le cadre du projet dénommé « 50 Millions de femmes africaines ont la parole ». Ce projet est mis en œuvre au niveau du Centre de la CEDEAO pour le développement du genre (CCDG), une Agence spécialisée de la Commission de l’organisation régionale, basée à Dakar, au Sénégal.

A Cotonou, les membres du ROAJELF ont par ailleurs décidé de prendre activement part dans les Etats membres de la CEDEAO aux 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes, une initiative lancée au plan mondial par ONUFEMMES. Le ROAJELF est un réseau de promotion des droits des jeunes femmes mis en place par le CCDG.

cmas

Dans la même catégorie