APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

Vers un recensement pour améliorer le taux de recouvrement à Diourbel


  28 Avril      48        Finance (3698),

   

Diourbel, 28 avr (APS) – L’inspecteur principal du trésor, Cheikh Bengeloum, nouveau receveur-percepteur municipal de la commune de Diourbel a annoncé, vendredi, le lancement d’un recensement avec la collaboration du service des impôts et Domaines pour « trouver des niches de recettes et améliorer le taux de recouvrement de la ville ».

« Le problème surtout [des communes] c’est le recouvrement. Nous
allons essayer de faire le recensement avec le service des impôts et domaines en vue de dénicher les niches de recettes », a-t-il dit.

M. Bengeloum s’entretenait avec les journalistes au terme d’un vin d’honneur organisé pour le départ de son prédécesseur Aminata Ndiaye Sakho affectée à la direction du service public local.

Selon lui, « ce qu’il faut surtout faire, c’est d’élargir la base de l’assiette. Si l’assiette est élargie, les gens paieront plus facilement. Trop d’impôts tuent l’impôt. S’il y a 400 personnes qui paient l’impôt certainement elles vont payer très cher mais si c’est 40 mille, ce sera moins cher ».

Pour ce faire, le nouveau receveur-percepteur de la ville de Diourbel avec ses agents mener « un travail de terrain » mais également amener les gens à adopter un comportement citoyen pour aller naturellement payer l’impôt.

Il a indiqué que « ce sera un combat de longue haleine qui demande beaucoup de patience, de perspicacité mais surtout respecter les lois et règlement en vigueur ».

L’inspecteur principal du trésor envisage de discuter avec les gens, les délégués de marché ensuite avec les transporteurs en impliquant l’ARD (Agence régionale de développement) qui est le bras technique des collectivités locales.

La mission c’est de faire le maximum de recouvrement et ensuite respecter la réglementation en matière de dépense publique, en matière de finance publique, en matière de finance locale.

« Je suis là pour le service public, (…) donc je dois tout faire pour remplir ma mission dans les meilleures conditions parce qu’à chaque fois que je fais une dépense ou que j’encaisse une recette, j’engage ma responsabilité personnelle et pécuniaire », a-t-il laissé entendre.

Cheikh Bengeloum a dit vouloir travailler en parfaite synergie avec le personnel, les syndicats mais également la municipalité pour le développement économique de la commune de Diourbel.

« On va travailler en parfaite intelligence avec la commune. Ce ne sont pas nos ennemis, nous ne sommes pas leur adversaire (…) je suis venu pour décanter des situations si cela se présente », a-t-il souligné.

FD/PON

Dans la même catégorie