AIP Le leader de l’opposition ougandaise rejette les résultats de l’élection présidentielle AIP Une mission de sensibilisation des parties prenantes sur les enjeux du PAPSE à Bouna AIP L’absence de centre culturel à Bouna constitue une difficulté pour les promoteurs de spectacle (Feature) AIP L’ONG Boby offre kits de vêtements aux nouveaux-nés et à l’école coranique de Gagnoa AIP Le gouverneur du District 403 A2 du Lions Club International effectue une visite de travail à Bouaké AIP Rétrospective 2020: Une nette amélioration au niveau du bitumage des voies dans la région du Tonkpi AIP Un bâtiment du groupe scolaire Libreville de Man décoiffé par le vent AIP Le préfet sortant de Kouto fait ses adieux à ses administrés AIP De nouvelles infrastructures annoncées à Sikensi (Conseil régional) AIP Législatives 2021: La candidature d’Assié Kouassi Marcel (RHDP) exigée par la jeunesse des cantons de Bouaké

Vers une amélioration du déficit du compte courant RDC, selon la DPEE


  5 Janvier      15        Economie (10811),

   

Kinshasa, 05 janvier 2021(ACP).- La Direction des prévisions et des études économiques(DPEE) a noté une amélioration de 209,9 milliards de FC du déficit du compte courant dans son rapport intitulé « Situation économique et financière en 2020 et perspectives 2021 », publié récemment, a appris l’ACP mardi de ce service public.
Selon la DPEE, le compte courant de 2020 s’est chiffré à 1.683,6 milliards contre 1.473,7 milliards FC en 2019, soit une progression positive.
Cette situation est imputable notamment à la hausse du solde de la balance des biens et services (+121,3milliards), du solde du revenu secondaire +79,5 milliards et du solde du revenu primaire + 9,1 milliards.
Le rapport projette le déficit courant rapporté du PIB à 2,2 points de pourcentage en l’établissant à 9,8% en 2021 contre 12,0% en 2020.
Quant au déficit de la balance commerciale, il devrait s’établir à 1907,4 milliards de FC en 2021 contre 1993,3 milliards en 2020, soit une atténuation de 85,9 milliards en liaison avec une hausse attendue des exportations (+ 322,2 milliards) que celle des importations de biens (+236,3 milliards).

Dans la même catégorie