INFORPRESS FCF alarga prorroga inscrição na plataforma “Cabo Verde Football Connect para final de Outubro INFORPRESS Businessman Américo Soares appointed honorary consul of Brazil in Sal Island INFORPRESS COVID-19: Results of PCR tests will become known via digital platforms – PR INFORPRESS COVID-19: Country situation will be “much more difficult” in 2021 if the current situation is not changed – PR INFORPRESS Porto Novo / Planalto Leste: 250 tonnes d’eau mobilisées à travers les réservoirs sont garanties aux éleveurs AIP La politique publique d’achat de bois validée par les acteurs de la foresterie AIP Les États insulaires africains lancent une initiative commune pour l’approvisionnement en médicaments (OMS) AIP Le gouvernement entérine la création d’une centrale à biomasse AIP Bonon et Gohitafla, les nouvelles circonscriptions administratives créées AIP Des producteurs de cacao refusent de livrer leurs stocks en attendant les nouveaux prix

VERS UNE MODERNISATION DES CADL DE THIÈS ET DE TASSETTE


  18 Août      19        Société (23214),

   

Thiès, 18 août (APS) – Les centres d’appui au développement local (CADL) de Tassette et de Thiès pourraient figurer parmi les premiers de cette région à bénéficier d’un programme de modernisation, a laissé entendre le ministre en charge des Collectivités territoriales, du Développement local et de l’Aménagement des territoires.

Oumar Guèye s’exprimait à l’issue d’une visite effectuée lundi au CADL de Tassette situé dans l’arrondissement de Notto Diobass et à celui de la commune de Thiès.

’’Actuellement, le foncier pose problème au Sénégal, il faut donc que les CADL soient renforcés et modernisés’’, a-t-il dit non sans relayer l’assurance de l’Agence d’exécution des travaux d’intérêt public quant à la possibilité d’inclure ces structures dans le-dit projet de modernisation.

’’Je suis avec le DG de l’Agetip qui m’a confirmé que nous pouvons démarrer avec quelques CADL, dont celui de Notto à Tassette en y intégrant les TIC’’, a ajouté le ministre, qui effectue une tournée nationale dans le cadre d’un programme de redynamisation et de modernisation des 171 CADL du pays.
Il évoqué le rôle de ‘’cheville ouvrière de l’administration’’ que jouent, les CADL, ‘’à la base au niveau le plus proche’’.

Il a souligné le lien entre le Programme d’appui aux communes et agglomérations du Sénégal (Pacasen-rural) et les CADL, qui avaient, une ‘’pente descendante’’ ces dernières années, en termes de ‘’détérioration de leur environnement’’ de leurs équipements et de manque de personnel.

‘’Le PACASEN concerne 123 communes avec un montant de 130 milliards sur 5 ans, mais le Sénégal c’est 599 collectivités territoriales, 557 communes et villes et 42 départements ’’, a rappelé Oumar Guèye.

Dans la même catégorie