GNA Principal calls for completion of projects ACP 121 nouveaux cas confirmés de Covid-19 enregistrés samedi en RDC ACP Participation du ministre des Finances Sele Yalaghuli à la réunion du G20 des Finances ACP Le SYECO et le SYNECAT appellent le premier ministre à résoudre les problèmes liés à la gratuité de l’enseignement ACP Appel au Premier ministre à plus de rigueur dans le choix des membres du gouvernement ACP Relance des échanges commerciaux entre l’Afrique du Sud et la RDC APS DES FEMMES DE L’OPPOSITION DÉNONCENT L’ARRESTATION DE MILITANTES DE PASTEF APS LIGUE 1 : DIAMBARS REMPORTE LE DERBY DE LA PETITE-CÔTE ET CONSOLIDE SON FAUTEUIL DE LEADER APS BIENTÔT UNE ACADÉMIE DE LA MUSIQUE DÉDIÉE AUX FEMMES APS PROLONGATION DE L’EXPOSITION DÉDIÉE À LÉONARDO DE VINCI AU MCN 7 MARS

Ville de Conakry : Célébration de la journée internationale de tolérance zéro contre les MGF


  14 Février      10        Société (29275),

   

Conakry, 13 fév. (AGP)- Une cinquantaine d’acteurs sociaux et ceux de la chaine pénale de la zone spéciale de Conakry, impliqués dans la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) ont échangé vendredi, 12 février 2021 dans la salle de conférence du gouvernorat de Conakry, sur l’excision comme thème principal, à l’occasion de la célébration de la journée internationale de tolérance zéro contre les Mutilations Génitales Féminines (MGF).

Placée sous la présidence du gouverneur de la ville de Conakry, Général de division Mathurin Bangoura, cette journée célébrée en différé, est organisée par l’ONG les Mêmes Droits pour Tous (MDT) en collaboration avec l’inspection régionale de l’Action Sociale, de l’enfance, des Droits et de l’Autonomisation des Femmes ( IRASEDAF) de la ville de Conakry, grâce à l’appui financier de la délégation de l’Union Européenne en Guinée.

Pour le coordinateur régional chargé de la protection des  enfants de la ville de Conakry, Mayo Doré, la rencontre a pour objectif de renforcement des capacités de collaboration entre  les acteurs clés de la chaine de lutte contre les VBG en général et les MGF en particulier afin de développer des mécanismes de protection efficaces et inclusifs qui favorisent une approche cohérente, globale et coordonnée des VBG. Il a souligné l’impact du manque de synergie devant les pesanteurs sociaux, et flétri la persistance des coutumes et résignation des certaines victimes.

A ce propos, Mayo doré a sollicité la coordination des efforts des acteurs concernés par cette journée d’échange pour converger vers les sanctions.

Dans leurs communications, le Directeur des programmes de l’ONG Les Mêmes Droits pour Tous (MDT), Adrien Tossa et  la chargée des programmes de la délégation de l’Union Européenne en Guinée, Diana MODERNO, ont parlé de la position de la République de Guinée dans le classement régional en termes de persistance de l’excision qui constitue une violation de droits humains.

C’est pourquoi, ils ont quasiment demandé aux participants l’abandon systématique de la pratique de MGF à travers leurs dynamismes. MDT et UE entendent intensifier leurs actions en vue d’aller à l’éradication définitive des VBG en Guinée avant de dire être disponible à travailler avec tout le monde.

Au nom du gouverneur de la ville de Conakry, le Directeur de Cabinet, Dr Moundjour Chérif,   a salué la tenue de la journée et remercié les organisateurs qui sont animés par le même souci que les autorités du Gouvernorat de Conakry. Selon lui, les femmes doivent comprendre qu’elles ont des valeurs et qu’elles doivent accompagner les autorités en s’impliquant dans le combat de l’éradication du fléau des VBG. M. Chérif a exhorté les filles et femmes à collaborer pour mettre fin à cette pratique ancestrale qui perdure dans les communautés.

De son côté, le facilitateur a égrené les lois qui répriment ceux qui pratiquent les VBG en Guinée, et celles qui répondent aux préoccupations actuelles liées à l’excision.

A noter que l’une des  recommandations pertinentes de la journée, est  la mise en place d’un cadre de concertation et de synergie d’action pour lutter efficacement contre les GBV en République de Guinée.

AGP/13/02/021   MYS/CM

Dans la même catégorie