AGP Gabon/Education nationale: Le Sena demande plus de lisibilité sur les dossiers déjà régularisés AGP Gabon: Liliane Massala présente ses lettres de Cabinet à Louise Mushikiwabo ACP Présentation du dictionnaire essentiel des infractions environnementales en droit congolais Inforpress Porto Novo: Obras da estrada de acesso às Marcelas prevista para os próximos dias – promotores ACP Plus de 39 millions de doses de vaccins avaient été administrées dans 49 États riches, selon l’OMS ACP La deuxième vague de l’épidémie de Covid-19 se révèle plus meurtrière en Afrique qu’ailleurs, selon Africa-CDC ACP Covid-19 : l’Afrique a atteint plus de 3.310.000 cas confirmés Inforpress Fogo: Ministério da Saúde vai contratar um enfermeiro para Chã das Caldeiras – director região sanitária ACP 197 nouveaux cas confirmés de Covid-19 enregistrés au cours de la seule journée de jeudi en RDC ACP Le Président de la République Félix Tshisekedi reçoit les lettres de créance de trois ambassadeurs accrédités en RDC

Vingt-six cas de violences faites aux enfants enregistrés à Sinfra en 2020


  13 Janvier      7        Société (27612),

   

Sinfra, 13 jan 2021 (AIP)-  Quelque 26 cas de violences faites aux enfants ont été enregistrés par le centre social de Sinfra en 2020, a révélé son directeur, Anny Kinimo Hyacinthe, mardi 12 janvier 2021, dans le cadre des activités de sensibilisation à la protection de l’enfant.

Il s’agit de 10 cas de viols d’enfants, trois cas d’agression sexuelle, deux cas de maltraitance psychologique, deux cas d’abandon d’enfant, trois cas de défaut de scolarité, cinq cas de déni de ressources et un cas de mariage d’enfant. A cela s’ajoutent 19 autres cas de violences faites aux orphelins et enfants vulnérables (OEV).

Tous ces cas qui ont été signalés ou référés ont reçu une prise en charge scolaire, médicale, alimentaire ou psycho-sociale selon sa gravité par les services du centre social.

Plusieurs autres cas n’ont sûrement pas été signalés au centre social, se désole M. Kinimo, imputant cela entre autres à « la peur des dépenses médicales, des règlements à l’amiable dans les familles et villages.

Pour y remédier, des campagnes de sensibilisation sont organisées. En 2020, quelque 52 campagnes de sensibilisations ont ainsi été initiées dont 12 campagnes de sensibilisation de masse et 40 de proximité.

Les activités de prise en charge des enfants en situation de vulnérabilité en Côte d’Ivoire sont menées par les services du ministère de l’emploi et de la protection sociale depuis 2018 avec l’appui technique et financier de l’Organisation des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF).

(AIP)

Dans la même catégorie