GNA A new healthcare facility opens at the A&C Mall at East Legon GNA Shea production vital for industrial transformation GNA TUC condemns police brutality on nursing mother GNA President urges bold decisions to transform public service INFORPRESS São Vicente: Câmara inaugura conjunto habitacional social do Madeiral num investimento avaliado em 30 mil contos APS Thiès : 161 comités de développement sanitaire à installer d’ici le 31 août (médecin-chef) MAP Gazoduc Maroc-Nigeria : un projet himalayesque à la mesure de deux géants africains MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines APS Financement de la santé : Le Sénégal est sur la bonne voie (Professionnel) APS Décret sur la grande distribution : l’ASCOSEN expose ses préoccupations

vis partagés des Centrafricains sur le procès de Rodrigue Ngaïbona alias « Général Andjilo »


  12 Janvier      49        Photos (18623), Société (41120),

   

Bangui, 12 janvier 2018 – (ACAP) – Le procès de Rodrigue Ngaïbona alias ‘Andjilo’, un des redoutables chefs de la milice anti-balaka qui se poursuit depuis deux jours durant la session de la Cour Criminel suscite des avis divergents au sein de l’opinion, selon un micro-balade réalisé par l’ACAP.

M. Armel Yakoupandé, spécialiste du droit pénale et des sciences criminelles, se réjouit de ce procès, surtout qu’il permet de traduire devant la barre « les bourreaux du peuple centrafricain ».

Salomon Béngai, étudiant à l’Université de Bangui, pense que Rodrigue Ngaïbona n’est pas la seule personne à commettre les infractions qui lui sont reprochées. Il a émis le vœu que ses acolytes soient dénoncés et traduits en justice.

Odile Kolondégué, commerçante au marché centrale, a mis en garde tous ceux qui continuent à commettre des exactions car ils seront rattrapés un jour par les tribunaux.

Rappelons que Rodrigue Ngaibona alias « Général Andjilo » a été arrêté le 17 janvier 2015 par des casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation en Centrafrique. Il lui est reproché six chefs d’accusation, entre autres, la détention d’armes de guerre, le vol à mains armées, l’assassinat, etc.

Dans la même catégorie