ACP Une exposition « photo-plaidoyer » pour l’amélioration de l’accès à l’eau potable en RDC ACP RDC : la JICA encourage l’apport de l’INPP dans l’économie congolaise ACP Les étudiants de l’UPC édifiés sur la francophonie ACP La CENI reporte les élections des gouverneurs GNA Government working towards non-custodial sentencing regime GNA Invest in Sustainable Water to Achieve SDGs – CRS GNA President Akuffo-Addo reiterates his resolve to end political Party vigilantism ACP L’Assemblée nationale dotée d’un règlement intérieur ACP Les journalistes membres de l’UPF encouragés à la formation continue ACP La secrétaire générale de l’OIF pour plus d’accès au haut débit d’internet

Visite de Sa Majesté le Roi en Chine: Edward Gabriel met en avant la « concordance » des intérêts stratégiques des deux Nations


  12 Mai      26        Leadership Africain (797), Photos (20693),

   

Propos recueillis par Fouad ARIF

Rabat, 12/05/2016 (MAP)- La visite officielle de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en République Populaire de Chine est l’occasion de mettre en avant la « concordance » des intérêts stratégiques des deux Nations, comme en témoigne la signature de la « Déclaration de Partenariat Stratégique » entre les deux pays, a déclaré, mercredi à la MAP, l’ancien ambassadeur américain, Edward Gabriel.

« C’est, en effet, un partenariat stratégique de la plus haute importance, qui est à même de prendre son plein essor notamment dans le continent africain », a souligné l’ancien diplomate US, en rappelant la place de choix qu’occupe le Royaume dans le concert des nations, grâce à la force de projection et au leadership visionnaire de Sa Majesté le Roi.

Rabat et Pékin ont, entre autres, des intérêts communs stratégiques en Afrique, a-t-il dit, en faisant observer que la Chine voit en le Maroc « une plate-forme incontournable vers le continent africain, un avantage comparatif certain consolidé par les partenariats privilégiés dont dispose le Royaume avec l’Europe et l’Amérique du nord ».

Il s’agit là d’un « partenariat éminemment bénéfique pour le Maroc et la Chine, qui voit en le Royaume une destination attrayante pour les investissements grâce à son climat des affaires favorable et à sa stabilité politique », a poursuivi M. Gabriel.

Edward Gabriel a, d’autre part, relevé que la signature de la Déclaration de Partenariat Stratégique par Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Président de la République populaire de Chine, SEM. Xi Jinping, « s’inscrit en droite ligne d’une tradition séculaire consacrée par les Souverains de la Dynastie Alaouite, qui avaient scellé des pactes similaires avec d’autres nations du monde ».

Rappelons que seuls une trentaine de pays dans le monde ont signé ce genre de partenariat stratégique avec la Chine. Par cet acte, la Chine dit au monde qu’elle sait que le Maroc figure parmi les pays clefs sur lesquels Pékin peut compter pour faire de ce partenariat une initiative durable et mutuellement avantageuse, ce qui met bien en valeur la nature toute particulière de ce document.

Par sa portée inédite et multidimensionnelle, le document trace les contours et les perspectives futures de coopération entre les deux pays, exprime la volonté d’inscrire la relation dans un cadre stratégique, définit clairement les principes qui guident ce partenariat basé essentiellement sur l’amitié, la solidarité et la coopération et identifie les axes de coopération futurs (politique, militaire, économique, culturel..).

« Aujourd’hui, grâce à la vision perspicace de Sa Majesté le Roi, le Maroc se tourne vers l’Asie, un marché économique en pleine croissance, ainsi que vers l’Afrique et l’Amérique du sud entre autres », a conclu l’ancien diplomate américain.(MAP)

HH/FF—BI.

Dans la même catégorie