AIP Un sous-préfet ivoirien échappe à un lynchage AIP Les partisans de Laurent Gbagbo jubilent à Bonoua AIP Les enseignants de Los Angeles en grève GNA First Lady to host Merck African Asian Luminary Conference in October GNA Professor Atsu Ayee calls for reconstructing the Ghanaian society GNA NDC postpones flagbearer election APS POUR UN ALLÈGEMENT FISCAL FAVORISANT UN RETOUR RAPIDE SUR INVESTISSEMENT APS THIÈS : PARENTERUS, UNE USINE DE ’’SOLUTÉS STÉRILES’’ INAUGURÉE À BAYAKH 15 janvier 2019 à 21h15min 0 0% Tags: APS SODAGRI TABLE SUR UNE PRODUCTION DE 270 000 TONNES DE RIZ À KOLDA APS LES MONITEURS DES DAARAS MODERNES CHOISIS PARMI LE PERSONNEL DE L’EDUCATION NATIONALE (MINISTRE)

Visite des sites pouvant abriter la 11eme édition du FESPAM


  24 Janvier      52        Arts & Cultures (2292), Musique (428),

   

BRAZZAVILLE, 24 JAN (ACI) – Le ministre de la Culture et des Arts, M. Leonidas Carel Mottom Mamoni, a visité le 23 janvier dernier à Brazzaville, quelques sites pouvant abriter la 11ème édition du Festival Panafricain de Musique (FESPAM) qui se tiendra du 8 au 15 juillet 2017 dans la ville capitale.

Pour une meilleure préparation et organisation de cette grande messe culturelle qui pointe à l’horizon, le ministre de la culture accompagné de son cabinet et du comité d’organisation du FESPAL, a visité le site de Mfilou dans le 7ème arrondissement qui sera installé dans l’enceinte du centre de formation de football «Gothia».
Après Mfilou, il s’est rendu à Mansimou dans le 8ème arrondissement Madibou, à l’esplanade du lycée technique «Alphonse Kintombo», où le ministre a été reçu par le maire de cet arrondissement M. Ange Milandou qui s’est réjoui de cette initiative du ministre Mottom, pour redonner au FESPAM sa première vision, celle de faire vivre cette fête à toutes la population de Brazzaville et faire découvrir les talents que cachent chaque arrondissement.
Dans cette visite, le ministre et toute sa délégation, est allé visiter le site du centre sportif de Makélékélé dans le premier arrondissement, qui sera érigé juste sur le terrain de football de ce centre. Toujours dans le cadre de cette visite, le ministre a fait une descente au site du Mémorial Savorgnan de Brazza qui va abriter le MUSAF. Sur ce lieu, le commissaire général du FESPAM, M. Huges Ondaye a indiqué qu’il s’agira du Marché Panafricain de Musique.
Sur ce site, a dit M. Ondaye seront déployés des stands des professionnels, de la filière musique qui seront couplés à l’exposition du Musée Panafricain de Musique, sachant que le FESPAM a un fonds et le poids de 250 instruments, des aires géographiques du continent africain. A côté de l’exposition et des stands, a-t-il poursuivi, il y aura une scène «découverte pour les jeunes talents», qui vont se déployer en face des professionnels qui viendront au MUSAF 2017 devant ouvrir ses portes peu avant le lancement officiel de cette 11ème édition, par le Président de la République, M. Denis Sassou-N’Guesso.
Poursuivant sa descente, le ministre a visité le site du stade Eboué dans le 3ème arrondissement Poto-Poto, avant d’aller sur le site de Talagaï qui sera érigé à l’entrée du viaduc qui mène à Kintélé dans le district d’Igné département du Pool. Juste après Ce site, le membre du gouvernement s’est rendu au centre international de conférence de Kintélé de 2000 places, qui est le site choisi pour la cérémonie d’ouverture de cette 11ème édition par le Chef de l’Etat.
A l’issue de sa descente, le ministre de la culture est arts a réitéré son engagement de faire de cette grande fête de la culture, un moment où il y aura du beau, de la joie et de la cohésion nationale et qu’il ait la fête du nord au sud. Selon lui, les artistes qui seront retenus ne viendront pas pour chanter ce qu’ils veulent, mais ils viendront d’abord au travers du chant exprimer le thème principal du FESPAM de cette année.
A cette occasion, il a également rassuré qu’il n’y aura pas des sites qui seront réservés aux grands artistes, toutes les catégories vont prester dans les différents selon les orientations qui seront données par le comité d’organisation du festival. Cette question, a dit le ministre, sera traitée bien avant, avec les artistes. (ACI)

Dans la même catégorie