APS THIÈS : L’ANA RELANCE LA PISCICULTURE À MONT ROLLAND AIP Présidentielle 2020: Amadou Soumahoro heureux du déroulement paisible du vote dans le District du Woroba AIP Présidentielle 2020: Des dysfonctionnements constatés à l’intérieur du pays (ONG) AIP Présidentielle 2020: Sidi Touré appelle les populations à respecter le jeu de la démocratie AIP Présidentielle 2020 : Une affluence des électeurs dans les centres de vote à Koumassi AIP Présidentielle 2020: Une affluence constatée à Kani AIP Scrutin présidentiel apaisé à Bouna AIP Présidentielle 2020: Les magasins du grand marché de Yopougon Sicogi sont tous fermés AIP Présidentielle 2020: l’opposition « pas concernée quel que soit le résultat » (Affi Nguessan) MAP Interview à Al-Jazeera : Macron dit comprendre le sentiment des musulmans

Visite d’Etat dans la Marahoué: Zuénoula réclame « un plan Marshall » pour son développement


  25 Septembre      9        Société (24326),

   

Abidjan, 25 sept 2020 (AIP)- Les populations de Zuénoula réclament la mise en œuvre d’un « véritable plan Marshall », marqué par la réalisation des infrastructures routières, socio- économiques et éducatives.

Intervenant au nom de la population en qualité de porte-parole,  Séhi Bi Koué Alphonse, a présenté  vendredi 25 septembre 2020 les doléances des populations au président de la République lors d’un meeting organisé à l’occasion de la visite d’Etat dans la Marahoué.

Au titre de la réhabilitation des axes routiers, la population souhaite entre autres le bitumage de la voie de Gohitafla  menant à Béoumi en passant par Boiyaokro, des axes de Zuénoula-Daloa, Zuénoula-Vavoua, Zuéboula-Mankono, Zuénoula- Gohitafla, et la réhabilitation du pont de Zuénoula, construit depuis 1971.

Sur le plan de l’éducation, Zuénoula souhaite la construction de deux nouveaux lycées  afin de porter à deux le nombre d’établissement du secondaire, la réalisation de quatre nouveaux collèges de proximité, la suppression  de toutes les classes construites en matériaux précaires, soit un total  343 classes pour l’ensemble des sept sous-préfectures, a relevé M. Sehi Bi Koué Alphonse.

Concernant la santé, l’adduction eau potable et l’électrification dans le département, le porte parole a plaidé pour l’érection du centre de santé de Gohitafla en hôpital général, la construction de château  d’eau dans tous les chefs lieux de sous-préfectures, la réalisation de forages dans le département, l’extension de réseau électrique dans l’ensemble des cinq sous-préfectures et l’électrification des villages non encore connectés au réseau électrique national.

La département de Zuénoula compte près de 250.000 habitants, et est composé de sept sous-préfectures à savoir  Gohitafla, Iriefla, Kanzra, Maminigui,Vouéboufla, Zanzra et Zuénoula.

(AIP)

Dans la même catégorie