MAP Un capitaine rebelle du polisario se présente à la Ligne de défense avec l’intention déclarée de rallier la mère-patrie (source militaire) APS RENCONTRE SUR LES PERSPECTIVES DE COOPÉRATION AUTOUR DE LA GESTION DU FLEUVE SÉNÉGAL APS LE STADE LAT-DIOR PRIS D’ASSAUT PAR DES SUPPORTERS POUR LA PREMIÈRE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT DES LIONS APS INCENDIE À PETERSEN : LES COMMERÇANTS DÉTERMINÉS À REPRENDRE LEURS ACTIVITÉS ACP Un  concours d’éloquence des étudiants pour la promotion de la culture de la paix. ACP Remise des brevets aux 320 sourds muets à la formation sur les droits de l’homme ACP Plaidoyer pour la promotion des personnes vivant avec handicap au sein des institutions nationales AGP Discours de la ministre de l’Action Sociale à l’occasion des travaux de la 63ème session de la commission de l’ONU sur la condition de la femme AGP TRAVAUX PUBLICS : plus de deux milliards de dollars US investis par la 3ème République dans la réalisation des routes NAN GenCos release 3,982 MW of electricity to national grid

Vote au Sénat du projet de loi portant statut du personnel de l’ESURS


  9 Décembre      37        Science (533), Société (47597),

   

Kinshasa, 09 déc. 2016 (ACP)- Le Sénat a voté vendredi, au Palais du peuple, en séance subséquente, par 65 voix pour, un contre et aucune abstention, sur 66 sénateurs ayant pris part au vote, le projet de loi portant statut du personnel de l’Enseignement supérieur, universitaire et de la recherche scientifique (ESURS).

Ce texte de 264 articles est constitué de cinq titres dont le premier fixe les dispositions générales en précisant le champ d’action, le deuxième traite du recrutement, le troisième décrit la carrière du personnel enseignant et de la recherche scientifique. Elle procure des outils nouveaux et l’impulsion aux équipes pédagogiques, scientifiques, techniques, administratives des établissements.

Le vote par appel nominal, après adoption du texte de loi, article par article, est intervenu au cours de la séance plénière de la Chambre haute du Parlement dirigée par son président Léon Kengo wa Dondo.

Par ailleurs, le président de la commission socio-culturelle, Romain Nimy Tembo, a indiqué que cette loi est importante pour l’avenir du pays, de la jeunesse congolaise et de l’enseignement.

En effet, les conditions et les avantages des professeurs y sont précisés, de même que les cycles d’études avec une meilleure lisibilité. Beaucoup d’améliorations sont apportées par cette loi qui fixe l’âge de retraite des professeurs à 65 ans en laissant au recteur la possibilité de le prolonger.

La loi-cadre du 11 février 2014 qui dispose l’élaboration d’un statut particulier du personnel de l’ESURS, des centres de recherche y rattachés et des services spécialisés, vise les principes généraux tandis que la présente loi aborde certains détails.ACP/Mat/Wet

Dans la même catégorie