MAP « Ce que nous vivons », un ouvrage collectif de réflexion autour du Covid-19 MAP Le Burkina Faso réaffirme son soutien à l’initiative d’autonomie au Sahara MAP Sahara: la Jordanie réitère son soutien à l’initiative d’autonomie dans le cadre de l’intégrité territoriale du Maroc MAP La famille de la Résistance à Guelmim condamne les manœuvres des ennemies de l’intégrité territoriale MAP Dakhla-Oued Eddahab: Plus de 13.000 bénéficiaires de l’initiative royale  »un million de cartables » MAP Des donateurs au chevet du Sahel central : 1,7 milliard USD mobilisé MAP Le Canada s’engage à accroître sa participation au développement du Sahel MAP L’ONU appelle à une action immédiate pour inverser la situation dans la région centrale du Sahel MAP Mysk Marrakech lance la commercialisation de son nouveau projet de luxe MAP Sahel central : l’accès humanitaire est compromis par l’insécurité (PAM)

VULGARISATION DU NOUVEAU CODE DES INVESTISEMENTS AU TOGO : DES OPERATEURS ECONOMIQUES DU SEPTENTRION S’IMPREGNENT DU CONTENU


  21 Septembre      10        Economie (10028),

   

Kara, 21 sept. (ATOP) – Des opérateurs économiques des trois régions septentrionales ont pris connaissance, le jeudi 17 septembre à Kara, du contenu du nouveau code togolais des investissements au cours d’un atelier.

La rencontre est organisée par le ministère du Commerce, de l’Industrie, du Développement du Secteur privé et de la Promotion de la Consommation sociale dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de développement du secteur privé et l’amélioration des climats des affaires pour une croissance économique soutenue relative au Plan national de développement (PND) au Togo. Le but est d’amener les investisseurs nationaux et étrangers à s’approprier les nouvelles dispositions de ce nouveau code des investissements.

Adopté à l’Assemblée nationale et promulgué par le chef de l’Etat le 17 juin 2019, ce nouveau code prévoit renforcer l’attractivité du Togo pour des sièges régionaux d’entreprises internationales via des avantages fiscaux spécifiques compétitifs accompagnant le développement de hubs logistiques (Axe 1 du PND).

Il entend favoriser une croissance à court terme des revenus fiscaux de l’Etat par la limitation des avantages fiscaux accordés ; attirer les investissements en accordant des avantages proportionnels à l’investissement pour encourager le développement de piliers de croissance à long terme (Axe 2 du PND). Ce nouveau code garantit aussi le développement de l’emploi national en conditionnant les avantages lorsque les investissements ou la création d’emploi sont générés dans les régions de l’intérieur afin de consolider le développement social et de renforcer les mesures d’inclusion (Axe 3 du PND).

Au cours des travaux, les 50 participants dont quinze ont pris connaissance du contenu et de l’utilisation de ce nouveau code puis ont été édifiés sur les procédures de création d’entreprise.

Le chef division d’appui et accompagnement du secteur privé, Wilson Anumu a exprimé sa gratitude au chef de l’Etat qui a fait de l’amélioration du climat des affaires, son cheval de bataille au point de faire progresser le Togo dans les classements du rapport Doing Business du groupe de la Banque mondiale, ces dernières années (59ème place 2019 et 2020). « Ce document sera distribué à tous les différents opérateurs économiques en vue de son appropriation en guise et en gage d’un développement serein et harmonieux de l’économie togolaise à travers le PND », a-t-il indiqué.

M. Wilson a, par ailleurs, rappelé aux participants l’observation des mesures barrières édictées par le gouvernement pour lutter contre la maladie à coronavirus qui a mis en ébranle, les activités économiques dans tous les secteurs.

Dans la même catégorie