AIB Vacances mouvementées pour Charles Kaboré et ses compatriotes burkinabè à l’étranger AIB Burkina : Après 40 ans d’existence, l’Ecole nationale d’élevage veut davantage diversifier ses filières AIB Burkina : Onze personnes  »décèdent » pendant leur garde à vue (Procureur) GNA Gospel music sensation Yaw Spoky out with single GNA NRCCD to open Model Inclusive School in September GNA e.TV Ghana /Japan Motors open registration for 2019 Corporate Run APS MANSOUR FAYE DÉBALLE UN « PAQUET D’ENGAGEMENTS » SUR DES OUVRAGES À RÉALISER À THIÈS GNA E. African security experts, policymakers urge concerted efforts in conflict resolution GNA U.S. to raise bar for « made in America » products GNA Sudan, South Sudan to address oil flow constraints

WCS entend soutenir les clubs de l’environnement mis en place dans les écoles de la capitale


  10 Mars      95        Education (6448),

   

Kinshasa – 10/03/2019 (ACP) Selon le conservateur Jean Paul Kibambe, WCS essayera dans la mesure du possible de mettre en œuvre les recommandations des élèves et ne ménagera aucun effort pour soutenir les écoles qui mettront en place les clubs de l’environnement, car sous d’autres cieux ce sont les élèves qui poussent actuellement les politiques à l’action et à la conscientisation sur les questions liées à la gestion durable des ressources naturelles qui doivent partir de l’école.

WCS, a-t-il soutenu, suggère aux élèves de la capitale de la RDC de créer un cadre d’échange des élèves entre eux sur les questions environnementales en vue de pouvoir imaginer le monde tel qu’ils voudraient le voir demain : voir plus d’okapis, beaucoup plus d’éléphants, le moindre braconnage et un climat stable.

Au sein de ces clubs des réflexions, a souhaité le Pr Jean Paul Kibambe, vont naître des idées inspiratrices, dont les élèves vont s’approprier, en vue d’emballer et d’inspirer tout le monde et même ceux qui sont actuellement des acteurs de l’environnement aux fins de susciter d’autres au-delà de Kinshasa et à travers toute la République.

Ce concours s’est déroulé en présence de la représentante de l’Institut congolais pour conservation de la nature (ICCN), Mme Symphorose Lusamba Tshidibi.

Dans la même catégorie