AIP Plus de 1700 hommes déployés dans le Bounkani pour la sécurisation des législatives AIP Législatives 2021: le sous préfet de Dimbokro satisfait du démarrage du vote AIP Législatives 2021: Les opérations de vote ont débuté dans le calme à Bouaké AIP Législatives 2021 : Le scrutin reporté dans la circonscription Niakara-Tortiya-Arikokaha suite au décès d’une candidate suppléante AIP Législatives 2021: Le vote se déroule bien à Tanda AIP Venance Konan exhorte à un scrutin apaisé à Daoukro AIP Les autorités satisfaites du calme à l’ouverture des bureaux de vote à Korhogo AIP Législatives 2021: Ouverture des bureaux de vote dans le calme à Sikensi AIP Législatives 2021: Le WANEP sensibilise les femmes et les jeunes sur des élections apaisées à Lakota AIP Législatives 2021 : les Ivoiriens renouvellent leur parlement ce samedi

Week-end Ebony 2021: Le ministre-gouverneur de Yamoussoukro plaide pour une meilleure rémunération des journalistes


  23 Janvier      15        Société (29519),

   

Yamoussoukro, 23 jan 2021 (AIP) – Le ministre-gouverneur de Yamoussoukro, Augustin Thiam, qui lançait samedi 22 janvier 2021 le week-end des Ebony au village éponyme au quartier Habitat, a plaidé pour que les pouvoirs publics œuvrent pour une meilleure rémunération des acteurs de la presse.

« Les journalistes ne peuvent pas se nourrir de leur travail et je crois qu’il faut que les hommes politiques se penchent là-dessus pour les sortir de cette situation de précarité qui fait que, très souvent, ils font du journalisme alimentaire », a déclaré M. Thiam.

L’ancien journaliste qu’il est lui-même a rappelé que « c’est un métier exigent que j’estime qu’il n’est pas considéré à sa juste valeur, ni rémunéré à sa juste hauteur ».

Il existe en Côte d’Ivoire une convention collective qui impose aux patrons de presse un niveau de rémunération décent aux journalistes. Mais cette disposition est très peu appliquée par la faute de divers acteurs.

La nuit d’excellence des journalistes de Côte d’Ivoire, Ebony, inaugure cette année l’ère du week-end Ebony pour non seulement faire de l’événement un moment de réflexion interne sur l’avenir du métier mais également offrir plus de moments de convivialité.

« Nous sommes venus également à Yamoussoukro pour nous récréer. Nous souhaitons que tout ce qui sera fait ici se fasse dans cet esprit, cet esprit de paix, cet esprit de cohésion, cet esprit d’harmonie et d’entente », a fait savoir le président de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire, Jean-claude Coulibaly.

Dans la même catégorie