AIP Des Ivoiriens de la diaspora s’activent pour la relance économique post – COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ JIF 2021: Pr Ly Ramata Bakayoko annonce des innovations et invite les femmes à se l’approprier AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le nouveau député de Zuénoula commune salue l’esprit d’apaisement du scrutin Inforpress PERFIL: “Sou agricultora e feliz mesmo que tiver apenas arroz para cozinhar” – Lúcia Monteiro Inforpress São Vicente: “É evidente que a desigualdade social está a aumentar em Cabo Verde” – líder do PAICV Inforpress Manifestações sindicais exigindo o cumprimento das promessas feitas pelo Governo são “partidárias” – MpD GNA Village Savings and Loans scheme empowering rural women in Adansi north GNA Koforidua GPRTU intensifies road safety campaign GNA Ultra-Modern Plaza being built for Essikado APS LE PRÉSIDENT DU NIGER, MAHAMADOU ISSOUFOU, LAURÉAT DU PRIX IBRAHIM 2020

Willy Bakonga visite les écoles de la capitale pour s’assurer des conditions d’accueils des élèves


  11 Février      12        Education (4458), Santé (9593), Société (29553),

   

Kinshasa, 11 février 2021 (ACP).- Le ministre d’Etat, ministre sortant de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga, a visité, mercredi, certaines écoles de Kinshasa entre autres, le collège Boboto, pour s’assurer des conditions d’accueils des élèves et préparer la reprise de cours qui pourrait être annoncé incessamment par le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Pour Willy Bakonga, cette reprise de cours pourrait se faire  par étape selon l’évolution de la pandémie de Coronavirus à travers le pays en fonction des indicateurs  fournis progressivement par le Comité multisectoriel de riposte contre la COVID-19.

L’idéal, a-t-il ajouté, est que tous les élèves reprennent le chemin de l’école mais sans le moindre risque d’être contaminés.

Des mesures barrières à quelques responsables scolaires seront de rigueur dans les écoles, une fois que l’option sera levée par le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a-t-il précisé.

Il sied de noter que les parents et élèves s’inquiètent sur la reprise des cours dont jusque-là personne ne peut déterminer la date.

Dans la même catégorie