APS MONDIAL U19 : LE DRAPEAU NATIONAL REMIS AUX LIONCEAUX DU BASKET APS POUR UNE DÉCENTRALISATION DES ACTIVITÉS DU CENTRE SÉNÉGALO-ALLEMAND D’INFORMATION À L’EMPLOI APS CONTRAT D’AFFERMAGE DE L’EAU : LA SDE VA SAISIR LA COUR SUPRÊME ANGOP UE disponibiliza 12 milhões de Euros para Programas de resiliência ANGOP Angola e os EUA retomam acordo sobre comércio ANGOP Bispos angolanos rezam missa no túmulo de Nsaku Ne Vunda APS INVESTISSEMENTS : LE GOUVERNEMENT INVITE LE PRIVÉ A PRENDRE LE RELAIS DE L’ETAT (MINISTRE) APS GREENPEACE DIT HALTE À L’INDUSTRIE DE FARINE ET DE L’HUILE DE POISSON APS LES ÉCHANGES COMMERCIAUX ENTRE DAKAR ET PÉKIN PORTÉS À PLUS DE 1500 MILLIARDS CFA EN 2018 (AMADOU HOTT) GNA Ministry lauds NGOs for their role in curbing illegal mining in Ghana

Yamoussoukro : les femmes pour une représentativité de 30 % dans les instances de décisions


Abidjan, 8 juin 2015 (AIP) – Les femmes de Yamoussoukro veulent que leur représentativité dans les instances de décisions s’améliore jusqu’à 30 %.

« Nous souhaitons atteindre les 30 % au niveau institutionnel et souhaitons aussi que tous les projets que nous mettons en place, soient exécutés « , a plaidé la directrice régionale de l’environnement de la salubrité urbaine et du développement durable (DRESUDD) Mme Hélène Yocoli Bragori jeudi lors d’un entretien avec l’AIP.

Une dizaine de femmes à Yamoussoukro occupent des postes de responsabilité dans le domaine du tourisme, de la culture, du commerce, de la salubrité, de la santé, des marchés publics, au District et à la préfecture.

« Nos actions en ce qui nous concerne au niveau de Yamoussoukro sont suivies et approuvées par nos autorités à commencer par le préfet, le gouverneur du district autonome de Yamoussoukro et le Maire », s’est réjouie Mme Hélène Bragori, citant quelques actions majeures relatives à la scolarisation de la jeune fille, à la santé et à la salubrité urbaine initiées par les femmes au niveau des directions régionales et qui sont déjà exécutées dans la capitale politique ivoirienne.

« Au-delà de tout ceci, nous souhaitons que l’émergence prônée par le président de la République se fasse avec les femmes parce que l’émergence ne peut pas se faire sans les femmes émergentes’, a-t-elle déclaré.

Elle préconise la prise en compte des propositions des femmes et la sensibilisation pour la scolarisation des filles, « parce que nous voulons que les femmes soient bien formées pour qu’elles puissent prendre part aux décisions dans ce pays et parce qu’une femme qu’on éduque, c’est une nation qu’on éduque », a expliqué la directrice régionale de l’environnement de la salubrité urbaine et du développement durable Mme Hélène Yocoli Bragori.

nam/akn/ask.

Dans la même catégorie