APS MONDIAL U19 : LE DRAPEAU NATIONAL REMIS AUX LIONCEAUX DU BASKET APS POUR UNE DÉCENTRALISATION DES ACTIVITÉS DU CENTRE SÉNÉGALO-ALLEMAND D’INFORMATION À L’EMPLOI APS CONTRAT D’AFFERMAGE DE L’EAU : LA SDE VA SAISIR LA COUR SUPRÊME ANGOP UE disponibiliza 12 milhões de Euros para Programas de resiliência ANGOP Angola e os EUA retomam acordo sobre comércio ANGOP Bispos angolanos rezam missa no túmulo de Nsaku Ne Vunda APS INVESTISSEMENTS : LE GOUVERNEMENT INVITE LE PRIVÉ A PRENDRE LE RELAIS DE L’ETAT (MINISTRE) APS GREENPEACE DIT HALTE À L’INDUSTRIE DE FARINE ET DE L’HUILE DE POISSON APS LES ÉCHANGES COMMERCIAUX ENTRE DAKAR ET PÉKIN PORTÉS À PLUS DE 1500 MILLIARDS CFA EN 2018 (AMADOU HOTT) GNA Ministry lauds NGOs for their role in curbing illegal mining in Ghana

Yannick Noah plonge le public dans un mélange de couleurs au rythme de métissage africain


   

Rabat, 04 juin 2015 (MAP) – Le chanteur français d’origine camerounaise, Yannick Noah, a plongé le public de Bouregreg, mercredi soir, dans un mélange de couleurs au rythme de métissage africain prônant l’amour et la tolérance.

Pieds nus et tenue décontractée, Yannick Noah, s’est donné à cœur joie en enchainant ses compositions et quelques reprises, jusqu’à finir ruisselant de sueur.

Chant, danse et même twerk, Yannick Noah n’a pas démérité et a chanté ses meilleurs tubes, tel que « Les lionnes », « Angela », « Sourd, aveugle et muet », « La voix des sages » ou encore Métisse, son duo avec Disiz la peste.

Comme d’habitude, le métisse a réussi à mettre le feu sur scène. Le plaisir, la simplicité et la spontanéité étaient présents lors de ce concert, digne de son nom. Le chanteur se mêlait parmi le public, saluait les fans qui prenaient des photos avec lui et embrassait les enfants.

Ravi de monter sur la scène de Mawazine, l’artiste s’adresse à chaque fois au public pour le remercier. « Merci pour l’accueil, c’est un honneur et une joie de vous voir tous les amis ».

Chant, danse et bonnes vibrations La recette de Yannick Noah a fonctionné à merveille à l’occasion de sa première prestation sur la scène du Bouregreg. Devenu une star de la chanson, l’ex vainqueur de Roland Garros a présenté avec succès un univers musical métissé et généreux qui a donné le sourire à tout le public !
Yannick Noah, ex vainqueur de Roland Garros, connaît un incroyable destin. Devenir une star de la chanson après avoir été l’un des plus grands sportifs tricolores… C’est une reconversion pour le moins réussie.

L’univers musical de Yannick Noah, ses actions en faveur des enfants (Les enfants de la Terre et Fête le mur) et ses convictions généreuses font de lui une des personnalités préférées des Français.

Ses albums, sont à l’image de ses victoires sportives : d’incroyables succès doublés d’une insolente popularité : « Métisses(s) », « Charango », « La voix des Sages », « Simon papa tara », « Les lionnes » ou encore « Donne moi une vie ».

Son dernier opus « Combats ordinaires » est le fruit de différentes collaborations avec Jean-Jacques Goldman, Grand Corps Malade et Jean-Louis Aubert.

Pas loin de Bouregreg, beaucoup d’émotions également présentes à la scène de Salé, dédiée à une programmation 100pc marocaine.

La scène a été le lieu de cinq concerts, tous très applaudis, qui ont déversé un flot d’énergie musicale sur un public venu très nombreux ! Au programme : Babel, meilleur groupe de fusion à Génération Mawazine 2011 ; Farid Ghannam, premier prix de Génération Mawazine 2007 et du Tremplin L’Boulvard 2008 ; Hassan Almaghribi, auteur de génériques de séries télévisées à succès ; Mazagan, inventeur du chaabi groove ; ou encore Rwapa Crew, meilleur groupe rap à Génération Mawazine 2011.

MM—EXP.
LC.

Dans la même catégorie