APS ARACHIDE : À KAOLACK, LA SONACOS EST EN RETARD SUR SES OBJECTIFS DE COLLECTE (DIRECTEUR) APS L’UNICEF OFFRE DES KITS SCOLAIRES À DES ÉLÈVES DE FAMILLES VULNÉRABLES DE ZIGUINCHOR GNA Kotoko moves to third place on league log after beating Dwarfs GNA Ayebeng Memorial Kindergarten Block gets facelift GNA Avoid over enrollment of school pupils- Director of Education GNA Parliament stands down motion to suspend payment of university fees GNA Sandema traders disregard COVID-19 protocols GNA COVID-19 Awareness: NCC calls for support GNA President appoints Akwasi Agyeibi Prempeh as Commissioner of AIB GNA Introduction of COVID-19 vaccines will be based on effectiveness, availability

YATMA FALL : ’’FAIRE DE LA CARTE D’ÉGALITÉ DES CHANCES UN PROGRAMME NATIONAL’’


  3 Décembre      8        Droits de l'Homme (430),

   


Dakar, 3 déc (APS) – Le président de la Fédération sénégalaise des associations de personnes handicapées (FSAPH), Yatma Fall, a invité, jeudi, l’Etat ’’à faire de la carte d’égalité des chances un programme national’’ pour ’’une plus grande effectivité’’.


’’La production et la distribution cartes sont lentes. Nous demandons l’érection de la carte d’égalité des chances en un programme national’’, a dit Yatma Fall.


’’Aucun service visé par la carte n’est effectif. Il y a le transport, la santé, l’habitat et l’appareillage’’, a t-il ajouté lors de la journée internationale des personnes handicapées, qui coïncide avec le lancement de la 7ème semaine nationale des Personnes hanidcapées.

Pour le moment, ’’la carte d’égalité des chances mise en place depuis 2015 a été distribuée à seulement 61143 personnes handicapées’’, a t-il fait part.


Présidant la cérémonie au nom du ministre de la Santé et de l’Action sociale, le Conseiller technique N°1, Docteur Marie Sarr, a rappelé que ’’le phénomène du handicap est global et transversal’’.

Il a indiqué que dans le cadre de la prise en charge de cette problématique, ’’il ya plusieurs réalisations dont la carte d’égalité des chances’’.


’’Nous devons renforcer ces cartes et l’Etat à travers le ministère de la Santé est en train de faire des efforts supplémentaires pour augmenter le nombre de cartes mais aussi son effectivité. Il faut connaitre l’intérêt de cette carte surtout pour les services qu’elle offre’’, a affirmé Docteur Sarr.

Cette carte, a-t-elle rappelé, ’’doit être effectivement utilisée au niveau des services, des structures sanitaires de base et des structures publiques pour lesquelles les cartes sont dédiées’’.

Il a également souligné ’’la mise en œuvre du plan national d’actions sur le handicap 2017/2021’’.


La journée internationale des personnes handicapées a été célébrée en présence des associations membres de la fédération venues de toutes les régions du pays.

Dans la même catégorie