AGP GABON-Éliminatoires CAN-2019 : «Nous savons ce que nous devons faire et ce qui nous attend» (Didier Ibrahim Ndong) AGP BAD-Gabon: Ouverture à Libreville des travaux de la revue conjointe de coopération ACAP Validation à Bangui du plan de prévention du VIH ATOP FORUM TOGO-UE : LA CCIT DEMANDE L’IMPLICATION DES OPERATEURS ECONOMIQUES ATOP LES SOCIETES NATIONALES AFRICAINES DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE EN FORUM A LOME SUR LE LEADERSHIP AGP CNE prepara investidura de novos deputados AGP MCCI pede partidos políticos aliados para colocarem interesse do país em primeiro lugar AGP Lola: les élèves se tordent sous le poids de l’exploitation champêtre AGP Koundara : remise officielle d’un forage d’adduction d’eau potable dans l’enceinte de la direction préfectorale des Douanes ANP JI F 2019 sous le thème ‘’En français…. S’il vous plait’’

« Yekolab » une preuve tangible pour le rayonnement du pays


  28 Juillet      37        Innovation (317), Téchnologie (903),

   

Brazzaville , 28 juil 2016 (ACI) – Le ministre des postes et télécommunications, M. Léon Juste Ibombo, a révélé le 27 juillet à Brazzaville, lors de la remise des diplômes de fin de formation en web développeur et web designer aux 12 étudiants finalistes de la 4ème promotion du centre d’excellence en Technique de l’Information et de la Communication (TIC), que, Yekolab est une preuve d’espérance pour le changement et le rayonnement du pays.

Pour M. Ibombo, Yekolab est un concept qui rentre dans la ligne droite du projet du gouvernement du président de la République M. Denis Sassou N,guesso, à savoir, faire du Congo une société de l’information et de la communication aux TIC mais aussi de permettre à la majorité des congolais d’accéder à l’outil informatique et à l’internet.

« La volonté du Président étant de faire en sorte que les jeunes congolais puissent s’exprimer, aujourd’hui une opportunité est offerte, le ministère des postes et télécommunications ne ménagera aucun effort », a-t-il dit.

Aussi, M. Ibombo a notifié que l’ambition de son ministère et celui de l’ARPCE est de voir des jeunes dynamiques et décomplexés qui peuvent changer et participer au rayonnement du Congo, du monde. « Aujourd’hui nous avons la preuve tangible que nous pouvons y arriver au-delà de tout il y a la foi », a-t- il ajouté.

Ce centre d’excellence en TIC, a précisé le ministre, apporte de la valeur et de la qualification, comme souhaite le chef du gouvernement qu’il y ait la diversification de l’économie. A travers cette formation déclinée, ces jeunes non seulement créeront de la richesse mais aussi de l’emploi et cela avec le concours de l’ARPCE qui offre aujourd’hui une opportunité extraordinaire à tous les jeunes de s’autonomiser dans la société.

Félicitant les finalistes, M. Ibombo a également au nom du gouvernement remercié et encouragé le DG de l’ARPCE, le président de Yekolab, M. Max Bonbhel, ainsi que les opérateurs de téléphonie mobiles et les fournisseurs d’internet pour avoir contribuer à l’éclosion des jeunes talents, et futurs entrepreneurs.

Par ailleurs, le directeur général de l’Agence de Régulation des Postes et des Communications Electronique (ARPCE), M. Yves Castanou a indiqué qu’après les efforts fournis par M. Bonbhel, l’ARPCE a apporté sa pierre à l’édifice. « Notre passion est de voir notre pays émergé, nous rêvons de voir notre pays au sommet qu’on parle du Congo dans tous les sens à l’instar du Singapour, de Dubaï », a-t- il fait savoir.

« A Yekolab on forme des gens qui croient qu’ils peuvent changer le monde, nous croyons qu’à travers chaque jeune nous pouvons changer le Congo pour un pays meilleur c’est possible, pour faire des bonnes choses, il faut premièrement croire en Dieu et secondo croire en vous-même ne laissez personne vous faire croire le contraire, vous avez tout en vous, tout est possible et enfin croyez en notre pays. Le congolais ne croit pas en son pays, le Congo est un pays béni ». At-il conclu.

Faisant le bilan des deux ans écoulés, le président de Yekolab s’est dit satisfait du travail fait car plus d’une centaine de jeunes ont été formés et a souhaité que les jeunes s’imprègnent de cet incubateur, qui donne l’opportunité d’impacter positivement avec comme objectif de « former chaque participant comme un potentiel employé ou un créateur d’entreprise ».

M. Bonbhel a lancé un appel aux jeunes à venir s’inscrire aux différentes formations que Yekolab offre, à ce jour, près d’une centaine de jeunes ont bénéficiers des formations répondant aux exigences de l’heure sur les médias numériques.

A cette occasion MM Franck Ebanga concepteur et Ndoki- Bazolo Prince ont reçu les prix des meilleurs projets respectivement Slick Link et Claude -shopping sur la vente des produits en ligne.

Dans la même catégorie