AIP Côte d’Ivoire/ La direction des Eaux et Forêts de M’Bahiakro dotée d’un véhicule d’intervention AIP Côte d’Ivoire/ Le déficit d’enseignants qualifiés pourrait s’accentuer dans la DRENT-FP d’Aboisso (chef de l’Antenne pédagogique ) AIP Le préfet de région, préfet du département de Bouaflé, Beudjé Djoman Mathias ANG « Vazadouro de lixo de Antula ameaça saúde dos populares locais », afirma responsável de saneamento da CMB ANG « Sucessivos governos ignoram estratégias da defesa militar do país », diz o CEMFA ANG Partidos políticos defendem observância das leis que regulam processo eleitoral ANP Niger : La prévalence du diabète de 4,3% est une des plus élevées de la sous-région (Ministre) MAP Kenya: Huit armes à feu, des relevés bancaires et des appareils électroniques saisis aux bureaux et domicile du gouverneur de Migori ABP Les quotidiens à fond sur l’exécution du budget de l’Etat gestion 2019 ANP Le pétrole a procuré des recettes cumulées de plus 650 milliards de FCFA et créé 7000 emplois au Niger

Zimbabwe: Mugabe pourrait être destitué en deux jours, selon le Zanu-PF


  20 Novembre      41        Photos (19781), Politique (20228),

   

Rabat, 20/11/2017 (MAP)- Le Zanu-PF, parti au pouvoir au Zimbabwe, s’est dit, lundi, confiant quant à sa capacité d’obtenir la destitution du président Robert Mugabe en deux jours.
Une motion de destitution sera présentée mardi, a dit Paul Mangwana, secrétaire adjoint du Zanu-PF chargé des affaires juridiques, ajoutant Mugabe pourrait être destitué mercredi.
Mugabe, 93 ans, a ignoré lundi un ultimatum fixé par le parti au pouvoir de quitter la présidence, un comportement qui a poussé les responsables du Zanu-PF à entamer une procédure juridique en vue de son éviction après 37 ans au pouvoir.
Par ailleurs, l’opposition zimbabwéenne a émis des doutes quant à la capacité du Zanu-PF de faire sortir le Zimbabwe de l’actuelle crise politique, qui vient accentuer les nombreux problèmes notamment économiques et sociaux dont souffre ce pays d’Afrique australe.
Le Zanu-Pf est profondément divisé outre ses différends avec l’armée au sujet de la gestion de la crise engendrée par l’attachement du président Mugabe au pouvoir, a dit Morgan Tsvangirai, président du Mouvement pour le changement démocratique (MDC).
Les problèmes qui marquent la fin du régime Mugabe risquent de faire perdre au pays l’opportunité de marquer un nouveau départ, a dit le responsable.
M. Tsvangirai a, d’autre part, appelé à placer les élections prévues l’année prochaine dans le pays sous une supervision internationale afin de garantir la légitimité de l’opération.

Dans la même catégorie