LINA Commerce Ministry Shuts Down Mukesh Shopping Centre Over ‘Poor Goods’ LINA Public Private Partnership Key To Liberia’s Road Upgrade LINA Pres. Weah To Dedicate Capitol Building Annex In July MAP L’accélération de l’industrialisation de l’Afrique est tributaire d’une coopération technologique (KOAFEC) INFORPRESS São Vicente: Presidente do PTS diz que vai libertar Cabo Verde do ciclo vicioso de dependência externa GNA 150 golfers to compete for Celebrity Captain’s Prize GNA Multi-purpose Youth Centres – a tool for curbing social vices and empowering youth GNA Six players turn up for Black Stars first training session INFORPRESS IPC quer apostar na valorização da cultura patrimonial no ensino

Zimbabwe: Mugabe pourrait être destitué en deux jours, selon le Zanu-PF


  20 Novembre      22        Photos (17892), Politique (17847),

   

Rabat, 20/11/2017 (MAP)- Le Zanu-PF, parti au pouvoir au Zimbabwe, s’est dit, lundi, confiant quant à sa capacité d’obtenir la destitution du président Robert Mugabe en deux jours.
Une motion de destitution sera présentée mardi, a dit Paul Mangwana, secrétaire adjoint du Zanu-PF chargé des affaires juridiques, ajoutant Mugabe pourrait être destitué mercredi.
Mugabe, 93 ans, a ignoré lundi un ultimatum fixé par le parti au pouvoir de quitter la présidence, un comportement qui a poussé les responsables du Zanu-PF à entamer une procédure juridique en vue de son éviction après 37 ans au pouvoir.
Par ailleurs, l’opposition zimbabwéenne a émis des doutes quant à la capacité du Zanu-PF de faire sortir le Zimbabwe de l’actuelle crise politique, qui vient accentuer les nombreux problèmes notamment économiques et sociaux dont souffre ce pays d’Afrique australe.
Le Zanu-Pf est profondément divisé outre ses différends avec l’armée au sujet de la gestion de la crise engendrée par l’attachement du président Mugabe au pouvoir, a dit Morgan Tsvangirai, président du Mouvement pour le changement démocratique (MDC).
Les problèmes qui marquent la fin du régime Mugabe risquent de faire perdre au pays l’opportunité de marquer un nouveau départ, a dit le responsable.
M. Tsvangirai a, d’autre part, appelé à placer les élections prévues l’année prochaine dans le pays sous une supervision internationale afin de garantir la légitimité de l’opération.

Dans la même catégorie