MAP Plus de 60 millions euros de la BOAD pour la construction de routes en Guinée-Bissau MAP Accident d’autocar dans le nord du Ghana: Au moins 60 morts INFORPRESS Corredor “Praia-Dakar-Abijan” é um dos maiores projectos de infra-estruturação da CEDEAO – Governo INFORPRESS Santo Antão: Olavo Correia no Porto Novo para inaugurações e lançamento do programa de estágios profissionais INFORPRESS São Vicente: Vale a pena lembrar a história da hidrobase de Calheta – Reitor da Uni-Piaget ANP Journée mondiale de l’eau : Rendre cette ressource accessible à tous d’ici 2030 AIP La ville de Casablanca est un hub de la Smart City en Afrique (Dg Casa Events) AIP Une convention signée pour l’achat de 200.000 t de noix de cajou origine Côte d’Ivoire AIP Un groupe vietnamien veut implanter une usine de transformation de l’anacarde en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire: Félix Anoblé exhorte les acteurs des PME à plus de professionnalisme

Zio : les artisans de la région maritime éclaires sur les atouts de l’Agoa


  24 Juillet      25        Développement durable (3795), Economie (22867),

   

Lomé, 24 juil 2017 -(ATOP)- Une trentaine des représentants des artisans de la Maritime ont participé le jeudi 20 juillet à Tsévié à une journée de formation et de sensibilisation sur les échanges et la promotion des outils de production et d’exportation des produits locaux vers les USA.
Cette initiative de « African Women’s Entrepreneurship Program » (AWEP) – TOGO, s’inscrit dans le cadre du 16ème forum de « African Growth and Opprtunity Act » AGOA ou la Loi sur la Croissance de l’Afrique et les Opportunités Economiques, qui se tiendra du 8 au 10 août prochain à Lomé.
L’objectif de cet atelier est d’amener les artisans togolais à profiter de la loi AGOA qui permet aux pays africains éligibles d’exporter leurs productions vers les USA sans payer les droits de douane.
Les participants ont été outillés sur le respect des normes de travail et les différentes conceptions de la qualité des produits, la gestion de la qualité, comment transformer les efforts de production en succès de commercialisation, le label de qualité, la certification, les normes ISO, les codes-barres pour le prix approprié, le codex alimentarius, la sécurité sanitaire et les propriétés nutritionnelles et organoleptiques. Les participants ont été également sensibilisés à se mettre en coopération ou en faitière et à s’enregistrer au niveau des chambres de commerce de chaque région pour pouvoir contenir les demandes et commandes venant des USA.
La coordonnatrice de AWEP, Mme Dadjie-Lassey Dédé Delphine a expliqué que tout le monde doit être au courant de cette opportunité et s’associer en coopération pour répondre aux demandes des USA. Pour lui, les membres de AWEP sont comme des ambassadeurs qui circulent et mettent au courant les producteurs au parfum de la loi de l’AGOA et les conditions à remplir pour la vente des produits locaux. Mme Dadjie-Lassey a également évoqué leur rôle de diriger les producteurs vers les structures sources de formation et de sensibilisation à savoir l’ICAT, ITRA… afin de respecter les normes et les caractéristiques de la qualité des produits. ATOP/SED/AA

Dans la même catégorie