APS MÉDINA BAYE : DES TESTS DE DIAGNOSTIC RAPIDE POUR LA PRÉVENTION DU COVID-19 ANP Agadez : La DGD fait découvrir le nouveau Code national des douanes ANP Diffa by night : Restez chez vous, on sécurise ! ANP Dosso abrite un atelier de sensibilisation des médias sur la participation politique des femmes ANP Niger : 3,8 millions de personnes auront besoin d’assistance humanitaire en 2021 (ONU) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020: Le RHDP exhorte les populations à tourner le dos aux fausses rumeurs à Grand-Lahou AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : Une cinquantaine d’observateurs bénévoles formés par le CNDH à Agboville AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’Association ‘’idées de paix’’ sensibilise pour des élections apaisées APS PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE : OUATTARA ET KKB ONT TENU LEUR DERNIER MEETING MAP Côte d’Ivoire/Présidentielle : la CEDEAO dépêche des observateurs à Abidjan

Zuénoula, une terre de culture (Ouattara)


  25 Septembre      12        Société (24296),

   

Abidjan, 25 sept 2020 (AIP)- Zuénoula est une terre de culture dont la tradition offre une des plus belles prestations artistiques avec une renommée internationale, a relevé vendredi 25 septembre 2020, le président de la République, Alassane Ouattara au cours d’un meeting dans ladite localité, dans le cadre de sa visite d’Etat dans la Marahoué.

« Je suis fier d’être dans ce département dont les populations ont énormément apporté à notre pays au niveau culturel. Il s’agit de la danse Zaouli, inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO », a déclaré M. Ouattara.

Il a félicité l’ensemble des acteurs qui contribuent à la promotion et à la pérennisation de cette valeur « si chère au monde et à notre pays ».

Le Zaouli, danse pratiquée au son d’une musique du même nom par les communautés Gouro de Côte d’Ivoire, a été inscrit en décembre 2017, sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de L’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO).

Il est le troisième bien culturel ivoirien sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel derrière le Gbofê d’Afounkaha (musique des trompes traversières de la communauté Tagbana) et les pratiques et expressions culturelles liées au balafon des communautés Sénoufo, qui avaient été inscrits respectivement en 2008 et 2012.

Le gouvernement travaille à inscrire d’autres biens culturels matériels et immatériels au patrimoine mondial de l’UNESCO. Au niveau matériel, il s’agit des pierres latéritiques d’Ahouakro (Taabo), les vestiges d’Assinie et les mosquées de types soudanais du nord du pays dont la plus célèbre est la grande mosquée de Kong. Les savoir-faire dans l’art à tisser du pagne Baoulé, Guéré, Gouro, Sénoufo, Yacouba, le masque échassier Yacouba, le masque Goli, la fête de l’Abissa, le Kouroubi, des fêtes de génération, le Fatchoue, sont sur la liste des biens immatériels candidats au patrimoine de l’UNESCO.

(AIP)

Dans la même catégorie