GNA 31st edition of 2nd cycle Inter-regional sports festival kick starts GNA Teenage Pregnancy drops in Adaklu District GNA Youth urged to take education, skills training serious GNA Religious bodies must preach against corruption – Most Rev. Boafo GNA 16 communities in Krachi East connected to the national grid GNA G5 Sahel heads of State supports ‘Desert to Power’ initiative GNA « Help secure donated lands against future compensation claims, » – chiefs told GNA Some suspected cocaine and dollars intercepted by Aflao Customs Division GNA Parliamentary select committees disappointed at land fill site management GNA Lawra Municipal Assembly continues to witness decline in revenue

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


  24 Mai      12        Environnement/Eaux/Forêts (1239),

   

Dakar, 24/05/2019 (MAP)- Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du vendredi 24 mai :.

Sénégal:

Le ministre sénégalais du Pétrole et de l’Energie, Mouhamadou Makhtar Cissé, a assuré, jeudi à Dakar, que son pays va disposer d’un secteur énergétique « modernisé aux normes, avec une production de qualité ».

« Avec le gaz et ses perspectives, les gros projets du président de la République, je crois que nous allons avoir un secteur énergétique modernisé, répondant tout simplement aux normes et avec une production de qualité », a-t-il notamment indiqué lors de la cérémonie de réception au Port autonome de Dakar des turbines destinées à la construction du premier projet d’énergie éolienne à échelle industrielle dans la commune de Taïba Ndiaye, dans la région de Thiès (70 km à l’Est de Dakar).

Le parc éolien de Taïba Ndiaye, avec une capacité installée de 158 MW (46 turbines, tours en acier de 117 m, lames de 62 m), représentera à lui seul plus de la moitié de l’énergie renouvelable produite au Sénégal. Le projet va augmenter de 15 % la capacité de production d’électricité du pays.

Côte d’ivoire:

Les parties prenantes à l’Initiative cacao forêt (ICF), à savoir les hauts responsables de l’industrie chocolatière mondiale, ont exprimé leur satisfaction face à l’état d’avancement des travaux pour la préservation et la restauration du couvert forestier en Côte d’Ivoire, indique une note d’information du ministère ivoirien des Eaux et Forêts.

La délégation des industriels du chocolat, conduite le président de la Fondation mondiale du cacao (WCF), Richard Scobey, a eu une rencontre d’échanges, mercredi, à Abidjan, avec le ministre des Eaux et Forêts, Alain-Richard Donwahi, qui est le président du comité de pilotage de cette initiative.

De leur présentation, il ressort la validation du budget de 126 milliards de francs CFA, du plan d’action consolidé des compagnies précisant les activités concrètes, leurs programmations annuelles, les zones d’intervention, les budgets et les impacts attendus, et de l’étude de faisabilité du projet de traçabilité national du cacao.

Un système transparent de surveillance par satellite, y compris l’alerte à la déforestation, sera adopté et mis à la disposition du public pour que toutes les parties prenantes puissent mesurer et suivre les progrès accomplis dans la réalisation de l’objectif global de la lutte contre la déforestation, souligne le document .

Pour cela, le soutien des Partenaires techniques et financiers (PTF) est vivement sollicité en vue d’une harmonisation des systèmes et des mesures de surveillance des forêts.
Nigeria:

Quelque 29 scientifiques participent à l’édition 2019 du Nigeria Prize for Science, un événement annuel sponsorisé par la Nigeria LNG et dont l’objectif est de faire face aux défis posés par le changement climatique dans le pays.

Le concours de cette année, placé sous le thème « Changement climatique : Erosion, Sécheresse et désertification », vise à se focaliser sur la résolution des problèmes climatiques rencontrés par le Nigeria.

Burkina:

Les députés burkinabè ont adopté, jeudi à l’unanimité, le projet de ratification de l’accord de don, conclu entre Ouagadougou et l’Association internationale de développement, pour financer le projet de renforcement de la résilience climatique.

Ainsi, le Burkina Faso, pays situé dans la zone soudano-sahélienne, vient de bénéficier d’un don de 4 milliards 675 millions F CFA avec une contrepartie du Fonds vert pour le climat afin de financer son projet de renforcement de la résilience climatique.

Cette initiative, accompagnée par la Banque mondiale, permettra de fournir à l’Agence nationale burkinabè de météo des prévisions météorologiques adéquates en temps réel.
+++++:

Burkina

Les forestiers de la région des Hauts-Bassins en collaboration avec ceux des Cascades ont organisé, jeudi, sur le site de la forêt classée de Kua, un sit-in.

Au cours de cette manifestation, ils ont exprimé leur mécontentement face à « l’entêtement » des autorités à vouloir déclasser 16 hectares de cette forêt pour y construire un Centre hospitalier universitaire (CHU).

Selon les protestataires, le déclassement d’une partie de cette forêt conduira automatiquement à sa destruction totale, relevant qu’ils sont favorables à la construction du CHU, mais pas dans cette forêt.

Dans la même catégorie