ANP Issoufou Alfaga sacré champion de Taekwondo aux jeux Africains de rabat ANP Les membres de la commission des finances du parlement à la direction générale des impôts (DGI) ACAP La Minusca annonce une opération robuste pour le retour des services publics centrafricains au Kilomètre 5 MAP Jeux africains-2019: La Marocaine Soukaina Sahib décroche la médaille d’or ANP Inclusion de la société civile dans le dispositif national de mise en œuvre de l’ITI au centre d’une rencontre à Niamey APS Mbour : la collectivité mandingue prépare la sortie du Kankourang APS KMS 3 : les activités d’IEC officiellement lancées à Thiès APS Macky Sall au sommet du G7 à Biarritz, avant de prendre part au TICAD 7 ANGOP Idriss Déby séjourne à Angola APS Douze communes de Kaolack reçoivent un logiciel de numérisation de l’état civil

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines


  3 Janvier      16        Bulletin d'info économiques africaines (261),

   

Rabat- Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du jeudi 03 janvier :

Sénégal-Economie

La valeur ajoutée des entreprises du secteur formel s’est accrue en 2017 de 8,7% par rapport à 2016, selon l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

Elle s’est en effet hissée à 2 187 milliards de FCFA à prix courants contre 2 012 milliards en 2016 (1 euro équivaut à 656 FCFA).

‘’Les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à deux milliards qui représentent 5,4% des unités répertoriées sont celles qui ont le plus contribué à cette création de richesse avec une part de 94,0%’’, explique l’ANSD.

+++++

Sénégal-Commerce

Le déficit commercial du Sénégal a reculé de 78,4 milliards de francs CFA en novembre, à 116,3 milliards contre 194,7 milliards en octobre 2018, indique la Direction de la prévision et des études économiques (PDEE).

‘’Cette situation s’explique par une progression des exportations de biens (+67,8 milliards) conjuguée à une baisse des importations (-12,8 milliards). Ainsi, le taux de couverture des importations par les exportations est passé de 30,8% à 52,6% entre octobre et novembre 2018, soit une augmentation de 21,8 points de pourcentage’’, explique la DPEE dans son Point mensuel de conjoncture.

+++++

Sénégal-Commerce

Le déficit de la balance extérieure des biens et services du Sénégal a connu une amélioration au terme du troisième trimestre 2018 comparé au trimestre précédent, a-t-on indiqué mercredi auprès de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

Selon cette structure, les importations de biens et services en volume se sont accrues de 1,7% par rapport au deuxième trimestre de 2018. « Cette augmentation est portée par la hausse des importations des services ».

+++++

Côte d’Ivoire-Business

La 18è édition du Forum Business connexion est prévue le 25 janvier, à Abidjan, avec pour orateur principal, l’ex-président français, François Hollande, indique-t-on auprès des organisateurs.

Cette 18e édition dont le thème est « Enjeux et défis des économies africaines », abordera les questions liées à l’immobilier, la banque, le financement, le BTP, le développement durable, la fintech etc, en présence d’acteurs importants de ces différents secteurs, a annoncé, vendredi, le promoteur de l’évènement et directeur général de PCA Consulting, Aristide Dago, face à la presse.

Business Connexion représente désormais un carrefour d’affaires majeur et incontournable pour tous les chefs d’entreprises qui veulent développer des contacts d’affaires murs et aussi s’inspirer sur des mentors pour trouver la solution à la bonne progression de leur business

Gabon-transport-aérien

Le transport aérien au Gabon a affiché des résultats globalement en baisse à fin septembre 2018, selon les statistiques de l’Aéroport de Libreville (ADL), qui souligne que les mouvements commerciaux des avions ont fléchi de 14,51%, avec 12 870 vols contre 15 055 rotations une année auparavant.

Le nombre de passagers transportés a suivi la même tendance baissière, passant de 623 153 passagers en 2017 à 589 583 passagers à fin septembre 2018, soit un repli de 5,4%, ajoute la même source.

+++++

Gabon-budget

Les sénateurs gabonais ont adopté, lundi à Libreville, au cours d’une séance plénière, le projet de loi des finances qui était en examen depuis le mois de novembre dernier.

La loi des finances 2019 prévoit des charges et des ressources estimées à 2806,9 milliards de francs CFA contre 2918,5 milliards francs CFA en 2018, soit une baisse de 3,8% représentant un montant de 111,7 milliards de francs CFA.

+++++

Kenya-Bourse

Les investisseurs de la Nairobi Securities Exchange (NSE) ont perdu mercredi 3 milliards de shillings en début de journée morose au premier jour de négociation de 2019.

La valeur des actions s’élevait à 2.098 milliards de shillings à la fermeture des bureaux mercredi, contre 2,1 trillions de shillings le 31 décembre, date de la fermeture du marché pour les fêtes de fin d’année.

Le marché a clôturé en baisse de 11,06 points à 2822,78 points, alourdi par les pertes sur les guichets de premier ordre, qui attirent normalement de nombreux investisseurs étrangers.

Le nombre d’actions échangées a diminué de 1,9 million à Sh7 millions, contre 8,9 millions le 31 décembre, ce qui est un signe de la réduction de l’activité.

La valeur des actions échangées a chuté de 63,14% à 129,9 millions de shillings, contre 352,6 millions de shillings lundi.

« Pour que la stabilité revienne sur nos marchés boursiers, nous aurons besoin de stabilité sur les marchés internationaux, car la participation étrangère est forte sur nos marchés », a déclaré le directeur général du fournisseur de données, Rich Management.

+++++

Ghana-Tunisie-investissement

Le Tunisia Africa Business Council (TABC) s’apprête à organiser une mission de prospection multisectorielle au Ghana du 14 au 17 janvier 2019.

Le choix du Ghana représente un enjeu considérable pour le TABC qui se rend dans sa première destination anglophone, indique un communiqué, notant que l’objectif principal de cette nouvelle mission de la TABC est de permettre à de nombreux hommes d’affaires Tunisiens et Ghanéens de se rencontrer pour établir le contact autour de perspectives de coopération entre les deux pays.

Rwanda-Télécommunications

Le groupe MTN Rwanda, principal opérateur de télécommunications du pays, a enregistré une croissance « spectaculaire » des abonnements actifs à l’Internet au cours de l’année 2018, se chiffrant à plus de 25%, rapporte jeudi la presse locale.

Le volume des données internet utilisées par les clients a presque triplé durant l’année écoulée en passant de 5,7 millions de téraoctets en 2017 à 14,5 millions de téraoctets en 2018, précise-t-on.

« En 2018, MTN Rwanda a investi plus de 25 millions de dollars pour son projet d’extension et de modernisation du réseau », a précisé le PDG de MTN Rwanda, Bart Hofker, expliquant que ce projet a joué un rôle clé dans l’accélération de la pénétration d’internet.

D’après l’Agence rwandaise de régulation des services publics (RURA), le taux de pénétration du téléphone mobile a passé de près de 76% en 2017 à environ 81,8% en 2018.

L’opérateur MTN Rwanda détient 47% des parts de marché de la téléphonie mobile, alors qu’Airtel et Tigo Rwanda se partagent 53%.

+++++

Nigeria-Télécoms

Le président de l’Association des entreprises de télécommunications du Nigeria (ATCON), Olusola Teniola, et son homologue de l’Association des entreprises de télécommunications sous licence du Nigeria (ALTON), Gbenga Adebayo, ont indiqué qu’une plus grande attention sera accordée à la qualité de service.

De ce fait, des investissements stratégiques communs sont prévus pour la création d’un réseau de fibres optiques à accès libre via les InfraCos. Il permettra d’accroître la couverture des populations en internet à très haut débit.

Il est aussi prévu la construction de nouvelles stations de télécoms pour densifier le réseau, le faisant passer de 45 000 tours à 70 000 tours, avec une prédominance de tours 4G qui devraient passer de 7 000 à 12 000.

+++++

Bénin-BAD-coopération

La Banque africaine de développement (BAD) vient de débloquer une enveloppe de 163,12 millions d’euros au Bénin pour l’aménagement de la principale route cotonnière reliant Djougou à Banikoara, d’une longueur de 209,68 km, dans le nord-ouest du pays.

Cet appui financier se décompose en deux prêts de 119,93 millions d’euros et de 43,19 millions d’euros, respectivement octroyés par la BAD et l’Africa Growing Together Fund (AGTF).

La mise en œuvre de ce projet devrait permettre de réduire la durée de traversée dudit tronçon pour les usagers, d’accroître le trafic et de faire baisser les coûts logistiques pour les opérateurs de la filière coton.

Dans la même catégorie