ANGOP Repatriamento de refugiados da RDC adiado sem data ACP Lancement du projet de l’USAID pour le renforcement du secteur des médias en RDC ACP L’autonomisation des populations autours de Kitshanga est une nécessité pour la paix, selon le STAREC NAN D’Tigers move 10 places up in FIBA world rankings NAN World Athletics Championships: 25 athletes to represent Nigeria NAN FIFA Ranking: Nigeria drop by one spot, now 34th ANGOP L’UGD enregistre une baisse dans l’émission des titres à 25,92 pour cent ANGOP L’Angola et les Etats-Unis vivent un bon moment dans les relations ANGOP Le PR aborde des questions d’intérêt bilatéral avec ses homologues AIB Radio Burkina : 22,2% d’auditeurs insatisfaits de la couverture du Tour du Faso (mémoire)

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines


  24 Avril      23        Bulletin d'info économiques africaines (276),

   

Dakar, 24/04/2019 (MAP) – Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du mercredi 24 avril :

Sénégal-Economie

L’Indice du coût de la construction (ICC) de logements à usage d’habitation a enregistré, au premier trimestre 2019 au Sénégal, une hausse de 0, 3 % en raison principalement de l’augmentation du coût de la main d’œuvre, a-t-on indiqué mardi auprès de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

Le coût de construction des logements neufs à usage d’habitation a progressé de 0, 3% au premier trimestre 2019. Cette évolution est portée essentiellement par celle du coût de la main d’œuvre, précise l’ANSD dans sa note d’évolution de l’ICC.

+++++

Afrique-UEMOA-Banques

Le climat des affaires dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) a connu une légère amélioration de 0,2 point au terme du mois de février 2019 comparé au mois précédent, a-t-on indiqué mardi auprès de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

L’indicateur qui synthétise ce climat des affaires est ainsi ressorti à 99,5 points durant la période sous revue contre 99,3 points en janvier 2019. Il demeure cependant au-dessous de sa tendance de long terme qui est de 100 points.

Selon la BCEAO, cela reflète un léger pessimisme des chefs d’entreprises sur l’évolution de la conjoncture dans l’UEMOA.

Kenya:

Le gouvernement kényan devra adopter dans un mois une loi portant réduction de 30 pc sur leurs coûts énergétiques au profit des industriels, a annoncé le ministre chargé de l’industrialisation, Peter Munya.

« Dans peu de temps, les rabais seront adoptés par le ministère, peut-être dans un mois. Ils réduiront le coût de l’électricité de 30% par rapport au kilowatt actuel », a déclaré à la presse M. Munya.

Selon ce responsable, le Kenya se situait à la traîne par rapport à ses voisins en matière de tarification de l’électricité, assurant que la « réduction substantielle » n’attendait que son adoption par le Cabinet.

« En ce qui concerne le coût de l’électricité dans notre région, le Kenya n’a pas été compétitif en termes de prix », a déploré le ministre, cité mercredi par la presse locale.

Début avril, le journal « The Standard » avait rapporté que plusieurs entreprises envisageaient de s’installer en Éthiopie, où l’électricité est relativement moins chère.

Ouganda-Transport-Aviation

L’Ouganda a accueilli, mardi à l’aéroport d’Entebbe, deux appareils CRJ 900 pour relancer la compagnie aérienne nationale Uganda Airlines, dix-huit ans après sa fermeture pour faillite.

Les deux avions, les premiers sur un total de quatre commandés à l’avionneur canadien Bombardier, ont été réceptionnés par le président ougandais Yoweri Museveni et la ministre des Travaux publics et des Transports Monica Azuba Ntege, lors d’une cérémonie à l’aéroport international d’Entebbe.

« Nous sommes très heureux que le travail débuté il y a des mois de cela ait commencé à porter ses fruits », a déclaré à cette occasion M. Ntege, ajoutant que les deux autres avions commandés à Bombardier arriveront respectivement en juillet et en septembre.

Le directeur exécutif d’Uganda Airlines, Ephraim Bagendaa, a indiqué que ces deux appareils, d’une capacité maximum de 90 places, ont une vocation régionale, précisant que deux avions longs-courriers, commandés à l’avionneur européen Airbus, doivent être réceptionnés en 2020 ou 2021.

Burkina-qualité-innovation

La capitale burkinabè abritera, le 3 mai prochain, une manifestation baptisée « La Nuit de la qualité et des innovations » au cours de laquelle quatre catégories de distinction sont prévues avec un total de douze prix.

Pour la 1è catégorie, il s’agit de la distinction de trois entreprises qui se sont illustrées dans la promotion de la qualité. La 2è catégorie concerne trois personnalités soutenant l’engagement qualité et contribuant au développement du secteur privé.

Quant à la 3è catégorie, considérée comme l’une des innovations majeures de cet événement, elle concernera la distinction de quatre innovations technologiques pour motiver l’entreprenariat des jeunes.

La 4è concernera les prix spéciaux. Il s’agit de deux prix attribués aux entreprises publiques ayant mené des innovations remarquables, selon les organisateurs.

Gabon-dette-publique

L’encours de la dette publique du Gabon a augmenté, à fin 2018, de 9,4% pour s’établir à près de 5300 milliards de francs, selon la direction générale de la Dette (DGD).

La hausse du stock de la dette publique (+452 milliards de FCFA) est imputable à l’accroissement de l’encours de la dette intérieure (+9,2%) et de la dette extérieure (+4,8%), explique la même source.

Quant à la hausse de la dette intérieure, elle résulte principalement de l’augmentation de la dette moratoire et de celle du marché financier régional, tandis que l’accroissement de la dette extérieure (+11,6%), elle s’explique par un renforcement des engagements auprès des bailleurs bilatéraux, multilatéraux et marché financier international.

Dans la même catégorie