ANP Prorogation de l’Etat d’urgence dans les régions de Diffa et de Tillabery ANP Le Président Issoufou Mahamadou procède à un remaniement technique du gouvernement ANP Le Ministre équato-guinéen de la sécurité extérieure au cabinet du Président de la République AGP Guinée/Politique : Poursuite des consultations nationales APS LA MUTATION DE L’APS EN SOCIÉTÉ NATIONALE EST UNE « ÉVOLUTION MAJEURE’’, SELON SON DG APS PLAIDOYER POUR UNE APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION RÉGISSANT LE MÉTIER DE GUIDE TOURISTIQUE APS SURPOPULATION CARCÉRALE : LES POUVOIRS PUBLICS SONT EN TRAIN DE CHERCHER DES SOLUTIONS (MINISTRE) APS LE SÉLECTIONNEUR DU BRÉSIL CONVOQUE SES VEDETTES POUR AFFRONTER LES LIONS ET LE NIGERIA APS UN PROJET DE PLUS DE 300 MILLIONS DE FRANCS POUR ACCOMPAGNER 100 JEUNES PORTEURS DE PROJETS APS LE MÉMORIAL DE GORÉE, « UN PUISSANT INSTRUMENT DE PROMOTION DE LA RENAISSANCE CULTURELLE EN AFRIQUE’’ (MINISTRE)

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines


  17 Août      12        Bulletin d'info économiques africaines (276),

   

Rabat, 17/08/2019 (MAP) – Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du samedi 17 août :

Sénégal-Allemagne-Economie

Un forum économique sénégalo-allemand se tient lundi à Dakar, à l’initiative de l’APIX, l’Agence de promotion des investissements et des grands travaux, de concert avec le Club des investisseurs du Sénégal (CIS) et le ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, annonce un communiqué.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la visite de prospection au Sénégal du président du Conseil de la Chambre européenne de la technologie (EUTECC), Von Tucher, accompagné d’une délégation d’hommes d’affaires allemands, selon le communiqué.

Ce Forum se veut « une importante plateforme d’échanges et de rencontres entre le secteur privé sénégalais et le secteur privé allemand », ajoute-t-il.

Il devrait enregistrer « la présence d’une vingtaine d’opérateurs économiques allemands évoluant dans différents secteurs d’activités » dont l’économie numérique, les technologies de l’information et de la communication, les industries, l’éducation, etc.

+++++

Côte d’Ivoire-impôts

La direction générale des impôts a mobilisé 1193,2 milliards FCFA au premier semestre 2019 sur un objectif de 1196,5 milliards FCFA, soit un écart négatif de 3,3 milliards FCFA pour un taux de réalisation de 99,7%, a annoncé, vendredi à Abidjan, le directeur général de cette régie financière, Abou Sié Ouattara.

Le patron des impôts a communiqué ces chiffres à l’ouverture des travaux d’un séminaire bilan du deuxième trimestre et du premier semestre 2019 dont l’objectif est de permettre à chacun d’être situé, non seulement sur les réalisations et les acquis de la direction générale des impôts (DGI), mais également d’orienter la réflexion sur les insuffisances, les potentialités et les capacités réelles de cette régie à relever les défis à venir, notamment ceux relatifs à la réalisation des objectifs des recettes du deuxième semestre de l’année 2019.

« Les recettes brutes de la DGI au titre du deuxième trimestre 2019, s’établissent à 702,1 milliards FCFA pour un objectif de 703,2 milliards FCFA. La DGI enregistre ainsi un écart négatif de 1,1 milliard FCFA, soit un taux de réalisation de 99,8% », a souligné Abou Sié Ouattara.

+++++

Rwanda-emploi

Le gouvernement rwandais prévoit de créer 235.525 emplois supplémentaires au cours de l’exercice 2019/2020, selon le ministère de la Fonction publique et du Travail.

Les districts devraient créer quelque 197.495 emplois d’ici juin de l’année prochaine, tandis que 38.030 emplois seront créés dans le cadre des interventions du Programme national pour l’emploi (NEP), rapporte le principal quotidien rwandais « The New Times », citant des données du ministère de la Fonction publique et du Travail.

La Stratégie nationale de transformation (2017-2024) entreprise par le gouvernement vise à créer 1,5 million d’emplois décents à l’horizon 2024, soit un peu plus de 200.000 emplois non agricoles par an.

D’après les statistiques officielles, plus de 90% de la main-d’œuvre au Rwanda est employée par le secteur privé.

Dans la même catégorie