AGP Guinée/Politique : Poursuite des consultations nationales APS LA MUTATION DE L’APS EN SOCIÉTÉ NATIONALE EST UNE « ÉVOLUTION MAJEURE’’, SELON SON DG APS PLAIDOYER POUR UNE APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION RÉGISSANT LE MÉTIER DE GUIDE TOURISTIQUE APS SURPOPULATION CARCÉRALE : LES POUVOIRS PUBLICS SONT EN TRAIN DE CHERCHER DES SOLUTIONS (MINISTRE) APS LE SÉLECTIONNEUR DU BRÉSIL CONVOQUE SES VEDETTES POUR AFFRONTER LES LIONS ET LE NIGERIA APS UN PROJET DE PLUS DE 300 MILLIONS DE FRANCS POUR ACCOMPAGNER 100 JEUNES PORTEURS DE PROJETS APS LE MÉMORIAL DE GORÉE, « UN PUISSANT INSTRUMENT DE PROMOTION DE LA RENAISSANCE CULTURELLE EN AFRIQUE’’ (MINISTRE) GNA Students urged to help fight corruption GNA « It will be unwise to expunge any portion of the amended statutes » – Dr. Amoah GNA Sissala East Assembly procures furniture for basic schools

Burkina: Le Balai citoyen appelle l’armée à combattre le terrorisme dans le respect des droits humains


  24 Mai      18        Securité (1162), Société (13182),

   

Ouagadougou, 23 mai 2019 (AIB)- le balai citoyen a invité l’armée Burkinabè jeudi matin à combattre le terrorisme dans le respect des droits humains, alors que celle-ci (armée) mène présentement des opérations dans plusieurs localités du pays (Nord, Centre Nord, Est, Centre-est et le Sahel)
«La guerre contre le terrorisme ne peut se gagner que dans le respect des droits humains, et nous savons que nos militaires et officiers burkinabè ont eu cette formation-là. (Mais) Nous leur disons de faire simplement attention et ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain.», a déclaré Serges Bambara, le co-fondateur du Balai citoyen, le jeudi lors d’une conférence de presse.
A en croire le porte-parole du Balai citoyen, Me Guy Hervé Kam, il y a des critiques sur l’action des Forces de l’ordre et de la sécurité, qui peuvent avoir un rôle négatif, en ce sens qu’au lieu de rapprocher les Forces de l’ordre à la population, cela peut les distendre.
Selon M. Bambara, le Balai citoyen fait le constat que les Burkinabè résistent et sont résilients face à la barbarie que nous imposent les terroristes malgré les pertes en vies humaines que nous continuons d’enregistrer.
En rappel, les opérations militaires, telles que ‘’Otapuanu’’ dans les régions de l’Est et du Centre-Est et ‘’Doofu’’ dans les régions du Nord, du Centre –Nord et du Sahel ont été instaurées par l’armée burkinabè, face à la recrudescence des attaques terroristes.
«Les groupes islamistes et les forces de sécurité du gouvernement devraient s’abstenir de toute exécution extrajudiciaire, de tout enlèvement et de toute autre atteinte aux droits humains» », lit-on dans un communiqué rendu public jeudi par l’ONG  Human Rights Watch.

Dans la même catégorie