ACP Le ministre des Affaires sociales s’imprègne du fonctionnement du FNPSS en RDC ACP Une nouvelle attaque rebelle fait 12 morts à Djudju ACP Le regroupement politique AA/a Kutu soutient les actions diplomatiques du Chef de l’Etat ACP Le Président Félix Tshisekedi promet un meilleur partenariat aux hommes d’affaires wallons GNA Treat books as friends not enemies-Pupils told GNA NORSAAC trains stakeholders on revenue mobilisation GNA George Afriyie counts on support of clubs to succeed AIP Présentation officielle de la mutuelle autonome des enseignants ANGOP Marrocos apresenta-se com vila artística na Bienal ANG Falta de ação contra aquecimento global pode custar 20 bilhões de dólares por ano em ajuda humanitária

CAN 2019 ET 2021: LA RTS DÉTENTRICE EXCLUSIVE DES DROITS DE RETRANSMISSION, LA PORTE CEPENDANT OUVERTE À D’AUTRES (DG UAR)


  23 Avril      121        Médias (819),

   

Dakar, 23 avr (APS) – La Radiodiffusion télévision sénégalaise (RTS, publique) détient « les droits exclusifs’’ de retransmission de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 et 2021, mais la porte reste ’’ouverte à toutes les propositions’’ compte tenu du contexte sénégalais, a indiqué mardi à Dakar le directeur général de l’Union africaine de radiodiffusion (UAR), Grégoire Ndjanka.

La Radiodiffusion télévision sénégalaise fait partie des structures ayant « négocié les droits de retransmissions de la CAN. On ne peut faire sans la RTS. La RTS a les droits exclusifs, mais nous sommes dans un contexte particulier au Sénégal, de diversité, de partage », a-t-il dit.

« C’est pour cela que nous laissons la porte ouverte à toutes les propositions », a-t-il ajouté au cours d’une conférence de presse, confirmant à l’occasion que le comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) avait cédé à l’UAR la commercialisation des droits de la CAN 2019 et 2021.

« Rien ne peut se faire sans la RTS’’, dont la position correspond à « une réalité permanente » même si d’autres chaînes autres que la télévision publique peuvent faire valoir leurs prétentions, a indiqué Grégoire Ndjanka.

Le DG de l’UAR a affirmé avoir entamé des discussions avec Mamadou Ibra Kane du groupe de presse privé e-media invest, ajoutant avoir également pris rendez-vous avec le directeur général du groupe Futurs médias Biram Ndour. Il annonce qu’il va rencontrer le gouvernement et le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) pour recueillir leur point de vue.

« Nous allons travailler avec toutes les personnes qui veulent entrer dans le jeu pour trouver une solution acceptable par tous, mais qui respectent les lois et règlements du Sénégal, l’ordre public », a souligné Grégoire Ndjanka. Selon M. Ndjanka, les noms des chaînes détenteurs des droits seront connus au plus tard le 30 avril.

Dans la même catégorie