GNA NDC fails to elect female candidates in Upper West Region GNA Abdul Latif Dan wins NDC Ablekuma Central parliamentary primaries GNA Alexander Ackuako wins Bortianor- Ngleshie Amanfro Parliamentary primaries AIP Côte d’Ivoire/ Un cadre de l’ANRMP invite la jeunesse à persévérer pour réussir AGP Guinée-Administration : Coup d’assainissement au GHI-Novotel AIP Côte d’Ivoire/ Des « Chinois » de Biankouma célèbrent la mémoire de DJ Arafat AIP Côte d’Ivoire/ Des agents de l’état civil sensibilisés sur les nouvelles méthodes d’enregistrements de naissances et de décès à Bouna Bouna AIP Côte d’Ivoire/ Des jeunes formés aux métiers d’aide-soignante et en auxiliaire de pharmacie à Yamoussoukro GNA Four NDC parliamentary candidates in Ashanti elected unopposed GNA Akatsi South NDC retains Bernard Ahiafor as Parliamentary Candidate

Clôture à Bangui des travaux de la première conférence des femmes leaders


Bangui, 17 déc. (ACAP) – L’épouse du Chef de l’Etat, Tina-Marguerite Touadéra, a clos, samedi 15 décembre 2018 à Bangui, les travaux de la première conférence des Femmes leaders de Centrafrique, sur le thème « Femme destinée, lève-toi, prends courage et agis, car cette affaire te regarde », en présence du ministre de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, Aline-Gisèle Pana.

La ministre Aline-Gisèle pana a indiqué que cette première conférence est un « moment d’échanges et de prière, où les femmes leaders de Centrafrique se sont engagées à rester debout dans la prière et les messages qu’elles doivent véhiculer aux autres femmes des différentes confessions religieuses de Bangui et de l’arrière-pays pour permettre à la République Centrafricaine de s’épanouir.

Elle a admis que les femmes leaders de Centrafrique ont adhéré aux différents messages entre autres femme destinée, prends courage et agis, c’est difficile mais possible.

« Il ne faut pas perdre de vue la dimension spirituelle, que nous avons tous et qui nous permet de nous donner l’espoir de lutter, d’être dans cette position de résilience face à tout ce que nous subissons », a souligné la ministre Aline-Gisèle Pana.

Le membre du gouvernement s’est réjoui du fait que les femmes leaders rentrent confortées dans leur position au sein de leur église, dans leur foyer et la façon dont elles doivent apporter leur contribution en donnant des messages de paix et de cohésion sociale pour le devenir de la République Centrafricaine.

Il convient de noter que les travaux de la deuxième conférence des femmes  leaders de Centrafrique se dérouleront dans une localité en provinces.

Dans la même catégorie