AGP Mamou-Justice : 42 manifestants présumés dont 06 filles jugés au TPI AGP Guinée – Justice : Des jeunes avocats en formation sur le professionnalisme AGP Sport/Handball: le president sortant reconduit pour un mandat de 4 ans AGP Pita/Tournoi de football: L’équipe de Dalaba qualifiée pour la 2ème phase GNA Donating blood does not affect one’s health – Expert GNA TMA observes World Mental Health Day GNA Mineworkers Union honours former President Rawlings GNA IGP sends high-powered delegation to console Adomfe Community GNA MoFA allays fears of food crises due to floods GNA Huawei holds first App Developers Day

CONGO: NÉCESSITE DE CRÉER LE TITRE HONORIS CAUSA A UNIVERSITÉ MARIEN NGOUABI


  15 Juin      306        Education (2008),

   

BRAZZAVILLE, 15 JUIN (ACI) – Les membres du comité de direction de l’Université Marien Ngouabi (Umng), réunis en session ordinaire, sous la présidence de M. Louis Bakabadio, ont validé, le 14 juin dernier à Brazzaville, la procédure portant création et attribution du titre de docteur Honoris causa, en vue de s’arrimer aux standard internationaux et de souscrire à la tradition universitaire.

La validation de la décision portant création et procédure d’attribution du titre de docteur Honoris Causa figurait parmi les points retenus à l’ordre du jour de la session, et revêt une importance majeure pour une institution universitaire.

Selon le comité de direction, après la mise en œuvre du système Licence-master-doctorat (LMD), suivie du statut particulier du personnel qui énonce le titre de professeur émérite, il restait un palier non moins important à franchir, celui de l’instauration du titre de docteur Honoris Causa, attribué à toute personnalité nationale ou internationale dont la compétence, l’excellence et la notoriété sont avérées dans les principaux domaines de l’activité humaine.

«Vu l’exigence de qualité de notre alma mater de s’arrimer aux standards internationaux et de souscrire à la tradition universitaire, la création de ce titre devient une nécessité. Cependant, il n’existait aucune disposition réglementaire permettant de le faire», souligne le compte rendu du comité de direction de cette université.

Par ailleurs, le comité de direction a rendu deux délibérations relatives à l’exclusion des assistants ayant plus de six ans dans ce grade et la suspension de la prime de recherche pour les enseignants permanents, dont l’activité de recherche est jugée inexistante ou insuffisante.
A cet effet, le comité de direction a donné mandat au recteur de l’Umng pour l’application des présentes délibérations, conformément aux dispositions de l’article 9 du décret n° 2012-698 du 6 juin 2012 portant statut particulier du personnel de l’Umng et de l’article 14, alinéa 4 du décret n° 2013-395 du 29 juillet 2013 portant réorganisation de ladite université qui a totalisé 48 ans d’existence, rappelle-t-on. (ACI/Audrey Sounguika)

Dans la même catégorie