INFORPRESS Santo Antão: Projecto de recuperação e valorização do café pode ser retomado para alívio dos produtores INFORPRESS Moradores de Santana satisfeitos com a inauguração da sua primeira placa desportiva INFORPRESS Pragas: Gafanhotos invadem casas de pessoas e campo de cultivo em Milho Branco MAP Solar Decathlon Africa : L’Université Hassan II de Casablanca participe avec une maison écologique marocaine « E-Co Dar » AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Football maracana : Moossou de Koffikro remporte le trophée Fédé Diakité AIP Côte d’Ivoire/ Un élève maître retrouvé mort dans un puits à Aboisso AIP Côte d’Ivoire-AIP/ « FC Bricole » vainqueur du tournoi de la cohésion à Bouaflé AIP Côte d’Ivoire-AIP/Visite d’Etat dans le N’zi : Le président Ouattara vient rassurer sur la paix et la stabilité du pays, (ministre) MAP La Conférence de la CEDEAO décide de contribuer financièrement aux efforts communautaires de lutte contre le terrorisme MAP BMCE Bank of Africa lance un nouveau portail « Global Banking » destiné aux entreprises

Côte d’Ivoire : 26,3 M€ alloués à la gratuité des soins


  21 Juillet      19        Santé (1880),

   

Abidjan, 21/07/2019 (MAP) – Le gouvernement ivoirien alloue 17,3 milliards de francs CFA (environ 26,3 millions d’euros) à la gratuité des soins des populations, surtout des personnes vulnérables, selon la ministre ivoirienne de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte Contre la pauvreté, Mariatou Koné.

La ministre animait un panel sur les investissements au niveau des pays pour la santé sexuelle et reproductive et des droits reproductifs, en marge du forum politique de haut niveau sur le Développement durable, vendredi à New York.

Citée par l’Agence ivoirienne de presse, la ministre a, au cours de cette rencontre, présenté des progrès enregistrés dans les pays où le projet est mis en œuvre.

Selon elle, l’on dénombre cette année, 1,8 million de bénéficiaires de cette gratuité dont plus de 32.000 indigents, qui également bénéficient de la Couverture maladie universelle (CMU).

Elle a, par ailleurs, présenté à l’assemblée, les progrès réalisés dans l’espace Swedd (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad, Bénin) en matière de santé sexuelle et reproductive. Il s’agit notamment de l’augmentation du nombre d’utilisatrices de méthodes modernes de contraceptifs qui est de 4,302 millions dépassant l’objectif fixé à 2,2 millions d’utilisatrices.

« En Côte d’Ivoire, spécifiquement, le gouvernement injecte chaque année un million de dollars US à l’achat des produits contraceptifs », a-t-elle précisé.

La ministre a ainsi plaidé pour l’allocation d’un budget d’environs 2 milliards de dollars US pour renforcer l’accès effectif des femmes et des filles aux services de santé sexuelle et reproductive afin d’atteindre les objectifs de développement durable (ODD) et ceux de la Conférence internationale de la population et du développement (CIPD).

Dans la même catégorie