GNA Ashaiman will no longer be an orphan constituency under my watch GNA KNUST supports winners of 2019 Presidential Pitch Season II Competition GNA AWA-ASKY-Ethiopian partners to bring seamless travel to Ghanaians ANP Lancement officiel de la 10ème Edition de la Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire sous le thème ‘’Célébrer les Femmes Humanitaires’’ ATOP EST-MONO : LE GOUVERNEUR DE L’ETAT DE MISSISSIPI, DEWEY PHILLIP BRYANT A VISITE L’IFAD D’ELAVAGNON ATOP AGOU : LES NATIFS DE KEBO TOE ONT CELEBRE LA 36E EDITION DE DUTUDOZAN ATOP MOYEN-MONO:LE FESTIVAL DES ARTS ET DE CULTURE ADJA TADO PREVU DU 21 AU 23 AOUT PROCHAIN A TADO ATOP KLOTO/PROCESSUS DE DECENTRALISATION DANS LES PLATEAUX-OUEST: UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION LANCEE POUR SUSCITER L’ADHESION ET L’IMPLICATION DES ACTEURS LOCAUX ATOP LE PLAN CONJOINT DE LUTTE CONTRE LE VIH ET LE SIDA DES NATIONS UNIES 2019-2020 AU TOGO VALIDE ATOP LUTTE CONTRE LA PROLIFERATION ET LA CIRCULATION DES ARMES LEGERES : LE JAPON FAIT DON DE MATERIELS DE MARQUAGE AU TOGO

Côte d’Ivoire : 26,3 M€ alloués à la gratuité des soins


  21 Juillet      18        Santé (1755),

   

Abidjan, 21/07/2019 (MAP) – Le gouvernement ivoirien alloue 17,3 milliards de francs CFA (environ 26,3 millions d’euros) à la gratuité des soins des populations, surtout des personnes vulnérables, selon la ministre ivoirienne de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte Contre la pauvreté, Mariatou Koné.

La ministre animait un panel sur les investissements au niveau des pays pour la santé sexuelle et reproductive et des droits reproductifs, en marge du forum politique de haut niveau sur le Développement durable, vendredi à New York.

Citée par l’Agence ivoirienne de presse, la ministre a, au cours de cette rencontre, présenté des progrès enregistrés dans les pays où le projet est mis en œuvre.

Selon elle, l’on dénombre cette année, 1,8 million de bénéficiaires de cette gratuité dont plus de 32.000 indigents, qui également bénéficient de la Couverture maladie universelle (CMU).

Elle a, par ailleurs, présenté à l’assemblée, les progrès réalisés dans l’espace Swedd (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad, Bénin) en matière de santé sexuelle et reproductive. Il s’agit notamment de l’augmentation du nombre d’utilisatrices de méthodes modernes de contraceptifs qui est de 4,302 millions dépassant l’objectif fixé à 2,2 millions d’utilisatrices.

« En Côte d’Ivoire, spécifiquement, le gouvernement injecte chaque année un million de dollars US à l’achat des produits contraceptifs », a-t-elle précisé.

La ministre a ainsi plaidé pour l’allocation d’un budget d’environs 2 milliards de dollars US pour renforcer l’accès effectif des femmes et des filles aux services de santé sexuelle et reproductive afin d’atteindre les objectifs de développement durable (ODD) et ceux de la Conférence internationale de la population et du développement (CIPD).

Dans la même catégorie