ANP Niger: Les inondations ont causé plus de 23.000 sinistrés dans la région de Diffa (Parlementaire) APS Les agences de presse d’Afrique invitées à avoir leur propre « manière » de traiter l’actualité africaine ANP Niger: Le Président Issoufou lance les travaux de la 5ème Réunion des Ministres ACP de la Culture ANP Niger: Le gouvernement rehausse le quota des femmes ANP Orange Niger devient désormais Zamani Com S.A.S ANP Niger: Le Gouvernement adopte le projet de loi déterminant les principes fondamentaux relatifs à l’insertion des Personnes Handicapées ANP Niger: Le gouvernement institue le travail d’intérêt général ANP Niger: Dissolution du Conseil municipal de Djado GNA Ghana: Ayawaso North MP awards scholarship to students GNA Ghana: World Bank supports Ghana to promote reading proficiency

Côte d’Ivoire: Joseph Séka Séka s’enquiert des difficultés dans la réalisation du projet pilote REDD+


  15 Septembre      12        Environnement/Eaux/Forêts (1382),

   

Adzopé, 15 sept (AIP) – Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Pr Séka Séka Joseph a visité vendredi divers sites, afin de s’enquérir des difficultés dans la réalisation du projet pilote de la Réduction des émissions de gaz à effet de serre issues de la déforestation et la dégradation de la forêt (REDD+) de la région de la Mé, et y apporter des solutions.

« Nous sommes venus voir les difficultés au niveau de la réalisation des projets et trouver des solutions pour leur amélioration » « , a déclaré Pr Séka sur le site de la transformation des cabosses vides de cacao en charbon à Affery, dernière étape de sa visite après Diasson et Adzopé. Il a visité une plantation de cacao bio, la réhabilitation d’un centre de santé et la réalisation des fours améliorés à faible consommation d’énergie.

Pour le ministre, l’amélioration et l’extension de toutes ces techniques pourront contribuer efficacement à la réduction des émissions des gaz à effet de serre et protéger ainsi l’environnement. Il a invité les bailleurs de fonds de ce projet à soutenir davantage les différentes initiatives afin de les rendre plus performantes.

Ce projet qui a démarré en 2016 arrivera à son terme fin 2019 et a coûté plus de deux milliards de francs CFA, selon Lezou Joachim, représentant de l’agence française de développement (AFD), principal bailleur de fonds.

Dans la même catégorie