AGP Guinée/Politique : Poursuite des consultations nationales APS LA MUTATION DE L’APS EN SOCIÉTÉ NATIONALE EST UNE « ÉVOLUTION MAJEURE’’, SELON SON DG APS PLAIDOYER POUR UNE APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION RÉGISSANT LE MÉTIER DE GUIDE TOURISTIQUE APS SURPOPULATION CARCÉRALE : LES POUVOIRS PUBLICS SONT EN TRAIN DE CHERCHER DES SOLUTIONS (MINISTRE) APS LE SÉLECTIONNEUR DU BRÉSIL CONVOQUE SES VEDETTES POUR AFFRONTER LES LIONS ET LE NIGERIA APS UN PROJET DE PLUS DE 300 MILLIONS DE FRANCS POUR ACCOMPAGNER 100 JEUNES PORTEURS DE PROJETS APS LE MÉMORIAL DE GORÉE, « UN PUISSANT INSTRUMENT DE PROMOTION DE LA RENAISSANCE CULTURELLE EN AFRIQUE’’ (MINISTRE) GNA Students urged to help fight corruption GNA « It will be unwise to expunge any portion of the amended statutes » – Dr. Amoah GNA Sissala East Assembly procures furniture for basic schools

Côte d’Ivoire: La Carte scolaire 2019 validée


  24 Mai      86        Education (1824),

   

Abidjan, 23 mai (AIP)- La Commission nationale de la carte scolaire a validé, jeudi, au Centre national des matériels scientifiques d’Abidjan-Cocody, les « Mesures de la carte scolaire 2019 », à l’issue de ses assises annuelles présidées par la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara.
Autour du thème « Bilan et perspectives du SIG-Carte scolaire » la Commission nationale a validé les propositions des commissions locales.
La carte scolaire 2019, prévoit, entre autres, la création de 3686 nouvelles salles de classes, l’ouverture de 3077 dans le préscolaire et le primaire public, 26 écoles primaires et préscolaires et 128 collèges dans le privé.
La carte prévoit également 35 collèges publics et dans le privé 266 au premier cycle, 131 au second cycle, 30 dans l’enseignement technique, 18 pour la formation professionnelle, 20 nouvelles classes de seconde (10 dans le public et 10 dans le privé). 187 établissements vont changer de dénomination, six collèges seront érigés en lycées. Malheureusement trois établissements seront fermés, l’un à Ferkessédougou, implanté dans une forêt classée et les deux autres à Dimbokro pour faiblesse des effectifs.
La ministre Kandia Camara a vivement félicité l’équipe de la Direction des stratégies et de la planification des statistiques (DSPS) pour la qualité du travail réalisé sous la houlette du directeur, Mamadou Fofana.
L’adoption du SIG-Carte scolaire s’inscrit dans la dynamique de la modernisation de la gouvernance du ministère par les technologies de l’information et de la communication après les inscriptions en ligne et les prochaines orientations des élèves, mutations des enseignants et gestion du personnel par les TIC, a-t-elle souligné.
Conçu par le Centre national de télédétection et d’informations géographiques (CNTIG) avec le soutien de l’UNICEF, le SIG-Carte scolaire a permis de géolocaliser 21 924 établissements de 31 directions régionales.
Le directeur de la DSPS a rappelé que la plateforme SIG-Carte scolaire (pour Système d’information géographique de la carte scolaire) permet de faire le diagnostic du système éducatif au niveau local, sous la direction des préfets de région, en coordination avec les directeurs régionaux de l’éducation.
Le SIG-Carte scolaire détermine les zones d’actions prioritaires pour la réorganisation du réseau scolaire. La forte demande d’éducation et les disparités régionales nécessitent la construction d’ici 2025, d’au moins 37 265 salles de classe du préscolaire et du primaire, la construction de 1 168 collèges pour le recrutement des enseignants au primaire et au secondaire.
Crée en 1995, la Commission nationale de la carte scolaire analyse et valide les demandes de création, d’ouverture, d’extension, de fermeture, de transfert, d’érection de collèges en lycées et de changement de dénomination ‘écoles, collèges et lycées.

Dans la même catégorie