ACP La RDC renouvelle les engagements de la Charte des Nations Unies ACP Sept nouveaux cas confirmés d’Ebola dont un agent de santé notifiés vendredi au Nord-Kivu et en Ituri ACP Des éclaircissements sur la nécessité de l’introduction du 2ème vaccin contre le virus Ebola en RDC ANGOP Report du jugement de  »Zeno » dos Santos ANGOP La Commission mixte Angola/Rwanda se réunira fin 2019 ANGOP Chef de l’Etat angolais en route pour New York Map Communiqué du Cabinet royal GNA MTN begins construction of 600-bed girls’ dormitory for TAMASCO GNA Parts of Tumu–Bolga trunk road washed away by flood

Côte d’Ivoire / La nouvelle politique de préservation des forêts présentée aux coopératives agricoles d’Arrah


  20 Avril      24        Agriculture (807),

   

Bongouanou, 20 avr (AIP) – Le cantonnement forestier d’Arrah a invité jeudi les responsables des coopératives agricoles du département d’Arrah à une séance d’échanges et de formation sur la nouvelle politique de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts (PPREF) et aussi sur la technique de l’agroforesterie.

Le chef du cantonnement d’Arrah, Soro Kazana a présenté à l’occasion les avantages de l’agroforesterie.

Il a souligné le fait que selon le nouveau code forestier l’État n’est plus le seul propriétaire de la forêt mais que le planteur en est également propriétaire.

Le chef de cantonnement a expliqué la méthode agroforestière selon le modèle de Mondelez (cacao culture) qui consiste notamment à mettre, sur un hectare de parcelle, des arbres forestiers sur le premier rang, les bois d’œuvre sur le deuxième rang, sur le troisième rang les bois de production fruitière et sur le quatrième rang les espèces médicinales.

« Tout cela est avantageux pour le planteur qui profite de son cacao, mais aussi du bois d’œuvre et du bois fruitier. L’agriculture étant la première destructrice de la forêt il faut qu’elle soit désormais l’amie de la forêt » a conclu M. Kazana.

Dans la même catégorie