AIP Des cours de vacances gratuits pour plusieurs centaines élèves à Aboisso AIP Les planteurs d’hévéa d’Oumé encouragés à produire malgré la chute du prix AIP Le guichet emploi jeunes du Hambol ouvert à Katiola AIP La DGI réalise une recette de plus 1000 milliards F FCA au premier semestre 2019 AIP Des campagnes de sensibilisations envisagées pour inculquer la culture de l’impôt aux populations ACP Inauguration d’une borne fontaine à Ngomba Kikusa, dans la commune de Ngaliema AIP Le match SOA-WAC pour le top départ du championnat de ligue 1 AIP La Côte d’Ivoire sera présente à Rabat avec 61 athlètes AIP La date limite du dépôt des dossiers de demande d’agrément d’achat de café-cacao prorogée (Communiqué) ACP Les réformes entreprises par le gouvernement au centre de la 5ème édition du forum Sultani Makutano

Côte d’Ivoire/ L’INPHB de Yamoussoukro abrite la 2è édition de « Green Africa Innovation Booster »


Yamoussoukro, 27 juin (AIP)-La deuxième édition de « The Green Africa innovation booster », la recherche d’énergie non-polluante, a démarré, mardi, à l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro, avec la présence d’éminents personnalités et experts du monde scientifique.

The Green Africa Innovation Booster » est une initiative du Marocain Ikken de l’institut marocain de recherche en énergie solaire et énergie nouvelle (IRESEN). L’objectif est de permettre à l’Afrique de contribuer à la recherche de solution pour amoindrir les effets du réchauffement de la planète terre.

Après la première édition à Marrakech, au Maroc, la deuxième édition des journées de « The Green Africa innovation booster » en terre ivoirienne, a enregistré plusieurs personnalités en provenance d’Allemange, du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, des Etats Unis, de la France, de la Guinée, du Maroc, du Niger.

Du Royaume-Uni, de la Côte d’Ivoire, de la Sierra Leone parmi lesquels, l’ex président de la Sierra Leone Bai Koroma, de Oba Adebayo conseiller de l’ancien président Nigérien Obansandjo.

Le directeur général de l’INP-HB, Koffi N’Guessan, a indiqué que l’événement scientifique a pour enjeu de mettre ensemble des chercheurs africains et internationaux des startups et des industriels.

« A travers ce projet (…), les institutions membres voudraient encourager la recherche et l’esprit de créativité dans le secteur des énergies non-polluantes », a fait savoir le DG de l’INPHB, précisant qu’il s’agit de soutenir les initiatives dans l’utilisation des énergies propres afin de lutter contre les effets néfastes du changement climatique.

Les journées de « The Green Africa Innovation Booster », à Yamoussoukro, se veulent une attraction à travers des expositions, et des présentations de l’apport des chercheurs et des jeunes ayant une imagination fertile ainsi que la mise en œuvre que les industriels font de ces travaux.

La deuxième édition de « The Green Africa innovation Booster » a été l’occasion de signature d’accord de partenariat destiné à formaliser le cadre commun des activités de recherche en matière d’énergie non-polluante.

nam/fmo

Dans la même catégorie