GNA 31st edition of 2nd cycle Inter-regional sports festival kick starts GNA Teenage Pregnancy drops in Adaklu District GNA Youth urged to take education, skills training serious GNA Religious bodies must preach against corruption – Most Rev. Boafo GNA 16 communities in Krachi East connected to the national grid GNA G5 Sahel heads of State supports ‘Desert to Power’ initiative GNA « Help secure donated lands against future compensation claims, » – chiefs told GNA Some suspected cocaine and dollars intercepted by Aflao Customs Division GNA Parliamentary select committees disappointed at land fill site management GNA Lawra Municipal Assembly continues to witness decline in revenue

Côte d’Ivoire/ Un dispositif sécuritaire annoncé pour lutter contre le vol des téléphones Android


  19 Avril      22        Securité (1152),

   

Abidjan, 19 avr (AIP) – Le directeur de la politique publique, Afrique subsaharienne, de la plateforme mondiale des organisations d’opérateurs mobiles, Jean-Francois Le Bihan, annonce un dispositif sécuritaire pour lutter contre le vol de téléphones Android.
M. Le Bihan a fait cette annonce lors d’un entretien, mercredi, à l’AIP, à la clôture de la conférence sur l’essor du citoyen numérique tenue à Abidjan.
Cette solution commune trouvée au terme de cette 3ème édition de la conférence GSMA mobile 360 a pour objectif de réduire les cas des vols de téléphones mobiles, et retirer du réseau tout appareil déclaré volé auprès de l’instance ivoirienne de régulation des services de télécommunication, a mentionné M. Le Bihan.
« Le moyen de dissuader ce vol de terminal est que le terminal volé ne puisse pas profiter au voleur donc, de s’assurer que tout téléphone, perdu ou volé, puisse être bloqué et que le réseau refuse la connexion à cet appareil », a-t-il souligné, rassurant que ce dispositif est d’autant plus fiable que les téléphones portables possèdent chacun un numéro d’identification unique du vrai propriétaire.
Elaborée par GSMA mobile 360 West Africa, cette initiative a été approuvée par le ministère de l’Economie numérique et de la Poste à travers l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC en Côte d’Ivoire (ARTCI) qui a démarré son implémentation, indique-t-on.

Dans la même catégorie