AGP Guinée/Politique : Poursuite des consultations nationales APS LA MUTATION DE L’APS EN SOCIÉTÉ NATIONALE EST UNE « ÉVOLUTION MAJEURE’’, SELON SON DG APS PLAIDOYER POUR UNE APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION RÉGISSANT LE MÉTIER DE GUIDE TOURISTIQUE APS SURPOPULATION CARCÉRALE : LES POUVOIRS PUBLICS SONT EN TRAIN DE CHERCHER DES SOLUTIONS (MINISTRE) APS LE SÉLECTIONNEUR DU BRÉSIL CONVOQUE SES VEDETTES POUR AFFRONTER LES LIONS ET LE NIGERIA APS UN PROJET DE PLUS DE 300 MILLIONS DE FRANCS POUR ACCOMPAGNER 100 JEUNES PORTEURS DE PROJETS APS LE MÉMORIAL DE GORÉE, « UN PUISSANT INSTRUMENT DE PROMOTION DE LA RENAISSANCE CULTURELLE EN AFRIQUE’’ (MINISTRE) GNA Students urged to help fight corruption GNA « It will be unwise to expunge any portion of the amended statutes » – Dr. Amoah GNA Sissala East Assembly procures furniture for basic schools

Côte d’Ivoire/Abidjan va abriter une journée du changement climatique et de la croissance verte


  24 Mai      14        Environnement/Eaux/Forêts (1253),

   

Abidjan, 24 mai (AIP)-La ville d’Abidjan va abriter lundi une journée consacrée au changement climatique et à la croissance verte, à l’initiative du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), selon un communiqué de l’institution parvenu à l’AIP.
Portant sur le thème « la transition de l’aide d’urgence vers la résilience », cette journée qui se déroulera sous la forme d’un colloque avec des tables rondes et un séminaire sur les réalisations et les obstacles rencontrés dans la lutte contre le changement climatique s’inscrit dans le cadre de la création d’une plate-forme où l’accent sera mis sur la contribution de chaque secteur en vue de la réalisation des ambitieux objectifs de la Banque en matière de changement climatique et de croissance verte, indique le communiqué.
Dans son plan d’action contre le changement climatique pour la période 2016-2020, la Banque s’est engagée à tripler ses financements afin d’aider les pays africains dans la mise en œuvre de leur plan de lutte contre le changement climatique, rappelle-t-on.
C’est pourquoi, l’allocution du président Akinwumi Adesina lors de l’ouverture du colloque, est attendue pour sûrement réitérer l’engagement de la Banque d’atteindre 40% les financements ad’hoc des projets de lutte contre le changement climatique approuvés d’ici à 2020.
« La Banque africaine de développement affiche un engagement ferme au niveau des politiques et de la mise en œuvre d’une approche de développement compatible avec le changement climatique en Afrique », a indiqué le directeur chargé de la lutte contre le changement climatique et la croissance verte à la Banque, Anthony Nyong.
Pour lui, il est important que tout le monde comprenne que le changement climatique est une question intersectorielle, puisqu’il est passé d’une préoccupation environnementale à une menace pour le développement, particulièrement en Afrique.
Une exposition qui mettra en lumière l’action de la Banque dans les domaines de l’énergie, de l’agriculture et des forêts, de l’eau, des transports et des villes, de l’égalité des genres et du développement humain, et des services d’information sur le changement climatique, est prévue dans le hall du siège de la Banque.

Dans la même catégorie