GNA Students with visual impairment call for government support GNA Three jailed 144 months for stealing GNA EPA to sponsor Best Environmental Journalist ACP Neuf nouveaux cas confirmés d’Ebola notifiés vendredi au Nord-Est de la RDC ACP La RDC est le troisième pays au monde le plus touché par la drépanocytose ACP Une réponse rapide et adaptée s’avère cruciale pour contenir l’impact de l’épidémie de rougeole en RDC, selon MSF ACP Début de la vaccination en ring élargi autour des cas confirmés au Sud Kivu dans le territoire de Mwenga ACP Rappel à l’observance des mesures conservatoires de prévention d’accidents dans le secteur fluvial ACP Le HCR enquête sur le retour volontaire des réfugiés burundais dans leur pays ACP Sud Kivu: Le chef a.i de la MONUSCO en visite de travail à Uvira

Cour Constitutionnelle : Le Magistrat Bouba Mahamane aux Commandes


  16 Juillet      14        Politique (6027),

   

Niamey, 16 juil. (ANP)- La Cour constitutionnelle a un nouveau président, a appris l’Agence Nigérienne de Presse. Il s’agit du magistrat Bouba Mahamane, qui succède à Mme Abdoulaye Diori Kadidiatou Ly, qui a fini son mandat non renouvelable de six (6) ans.

Elu par ses pairs conformément aux textes en vigueur, Bouba Mahamane a été nommé membre de la Cour le 8 mars dernier, avant de prêter serment, le lundi 25 mars. Il est membre désigné par le Président de la République. Auparavant, il assumait depuis 2017, les fonctions de Premier président de la Cour de cassation.

Magistrat du grade exceptionnel, le nouveau président de la Cour Constitutionnelle a occupé plusieurs fonctions au sein de l’Administration du ministère de la Justice, ainsi qu’au niveau des juridictions du pays. Procureur général à la Haute de Cour de Justice sous la 5e République, il a notamment instruit l’affaire de « détournement du fonds d’aide à la presse », en 2008.

Désormais à la tête de la plus haute juridiction du pays en matière d’interprétation de la loi fondamentale et du contentieux électoral, Bouba Mahamane, est particulièrement attendu lors des prochaines échéances électorales de 2020 et 2021.

ADA/MHM/ANP-0120 juillet 2019

Dans la même catégorie